AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oril Elanessë

Aller en bas 
AuteurMessage
Oril Elanessë
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 20 ans
Profession: Patissier/Garde
Positionnement :
MessageSujet: Oril Elanessë   Dim 30 Mar - 4:47

● Joueur ●


PseudoCa dépend des gens. Doudou ou Bahamut.
Âge20
LocalisationHeu ben dans ma chambre ^^

Autre personnageAucun

Temps consacré au net dans une journéeDu levé au couché actuellement.
Comment avez-vous connu Les Tables d'Olaria ?Mail envoyé par le MJ d’un ancien forum
Quelque chose à ajouter ?
Heu. Je me souhaite bonne chance ^^

● Personnage ●


PrénomOril
NomElanessë
Famille Garthésia
Âge20 ans
SexeMasculin
Profession ou métierPâtissier/Garde

Taille1m86
Poids80 Kilos

Description physique détaillée
Outre sont physique sportif Oril est un jeune homme au style plutôt décalé. Non seulement ça grande taille le rend déjà particulier mais les regard d'intérêt jetés ver lui n’ont pas diminué lorsqu’à 16 ans il coupe ses cheveux qu’il portait plutôt long avant d’en colorer une partie en roux/oranger a l'aide et de laisser l'autre partie dans son blond naturel sans se soucier des avertissement parentaux. Les choses ne s’apaisent pas lorsque un an plus tard il rentre chez lui la peau bronzée de son cou marquée par un tatouage peint qu'il compte bien refaire aussi souven tque nécéssaire. Les voisins ce souviendront d’ailleurs longtemps des cri et de la dispute qui raisonneront alors une bonne partie de la nuit entre le jeune homme et sa famille. Mais Oril s’en moque et encore aujourd’hui il répond au murmure s’élevant sur son passage par un mince sourire de mépris tout en laissant glisser son regard gris de manière indifférente sur ceux qui le montrent du doigt.
En tant que pâtissier Oril porte le tablier durant son travaille mais lorsqu’il sort c’est dans une tenue de cuir souple dont la couleur varie généralement dans des ton de gris. Lorsqu’il prend sa fonction de garde oril porte un carquois et un arc fixés dans son dos ainsi qu’une épée courte à la hanche droite.

Particularité physique notable


Description psychologique détaillée
Il est communément admis qu’Oril est un garçon au caractère quelque peu solitaire qui lui fait le plus souvent préférer la tranquillité d’un clair de lune à une soirée de beuverie en taverne. Bref rien de particulier. Mais si vous insistez, ont vous dira que Oril est semblable à un volcan et que lorsque les conditions nécessaire se réunissent il devient dangereux de rester près de lui car ça colère jaillit d’un seul coup sans le moindre signe précurseur et ne retombe que lorsque le manque d’énergie ce fait ressentir. Ses première bagarre ont étés attribuer à la fougue da la jeunesse et au défi perpétuel que ce lance les garçon, mais lorsque la maison familiale été dévasté suite à une dispute entre lui et son père au sujet de son avenir le feu de son tempérament a été révélé. Par chance ces « explosion » ne se produisent que rarement, en fait la plupart du temps cela n’arrive que lorsque l’on s’en prend à sa sœur Helena ou à sa meilleur amie Irae qu’il surprotège peut être un peu trop. En dehors de cela Oril ce comporte comme n’importe quel jeune homme de son age, un regard jeté de temps en temps à une jolie fille, trouver ce qu’il va manger, s’occuper en dehors du travail.

Particularité psychologique notable




Passé

Les cris d’une femme retentissent depuis un bon moment à travers le village maintenant. Hanna Elanessë accouche de son second enfant et cela ne semble pas bien ce passer car le temps s’écoule sans que rien d’autre que la douleur ne se fasse entendre. Dans un coin de la salle à manger Hangil Elanessë entouré des autres membres de la famille et de sa première jeune fille se ronge les sangs alors que sa femme hurle à la mort une nouvelle fois. Puis plus rien, à si d’abord faible les pleure du nourrisson s’intensifie jusqu'à remplacer en force les cri qui échappaient tout à l’heure à sa mère. Hangil quitte alors le groupe pour se précipiter ver la chambre, alors que les femmes et l’érudit veille sur les premières minute de vie du bébé l’homme s’approche de sa femme étendue sur le lit trempée de sueur mais visiblement en parfaite santé et souriante à son approche.

Ton fils m’a donné du mal Hangil.

Alors l’érudit s’approche pour déposer le tout jeune garçon enveloppé d’un linge dans les bras de sa mère sous les yeux rond de Hangil. L’enfant en effet est déjà bien grand. Raison pour la quel l’accouchement c’est révélé si difficile. La voix eraillée de l’érudit s’élève alors.

Hangil, Hanna voici votre fils. Oril.

Au milieu des cris de joie qui s’élèvent alors un nourrisson contemple les adultes de ses grands yeux gris étonnés tout en tétant vigoureusement son pouce.

Les premières années du garçon son comme celles de la plupart des enfants. Douce et paisible, en compagnie d’Irae née quelque jour plus tard. Les parents des deux enfants étant amis rien de plus normal alors à ce qu’ils passent beaucoup de temps ensemble puisque les mères se voyaient souvent ou alors l’une confiait son rejeton à l’autre pour pouvoir accomplir d’autre tache. Le temps passe ainsi, les deux enfants se lie d’amitié, une amitié partagée bien sur avec Hélena, grande sœur de Oril chargé parfois de veiller sur eux. Un cercle d’amitié quasi exclusive qui exclue les autre, a cause du tempérament tempétueux d’Irae de celui solitaire d’Oril et de l’age un peu plus avancé d’Hélena.

Vien alors le temps de l’apprentissage, la préparation du futur. Celui d’Oril commence à l’age de dix lorsque son père se conformant à la tradition lui fait rejoindre le rang d’apprentie pâtissier au coté de sa sœur. Mais la jeunesse est versatile et au bout de trois ans d’apprentissage jouer avec les ingrédients ne lui suffit plus. Depuis deux ans maintenant une passion secrète l’anime. Un jour dans la rue il est passer devant un marchand d’arme, aujourd’hui encore il se souvient de l’éclat de cette lame de son poids qu’il aurait aimé sentir dans sa main, de son tranchant qu’il aurait aimé tester.

Seize ans, Oril à grandi, désormais il dépasse en taille son père et un grand nombre d’adulte alors que sa croissance n’est pas encore achevée. Son caractère à changé lui aussi, tout du moins il a empiré, de plus en plus solitaire il ne parle et ne ce confie vraiment qu’a ceux qu ion fait sa vie depuis seize ans, ses parents, Hélena et Irae. Mais ce soir la les chose allaient encore changées, Oril a déjà changé de coiffure, ce soir il rentre à la maison avec autre chose de nouveau. Avec deux nouvelles en fait. Quel n’est pas la réaction de ses parents lorsqu’il aperçoivent le tatouage fraichement déssinné qui encercle son cou. Toutefois le jeune homme sait que s’il leur laisse le temps de commencer à parler il ne pourra pas en placer une. Hélena n’est pas la ce soir, cela vaut peut être mieux.

Papa, Maman. Je veux devenir garde.

Quatre mots qui marqueront à jamais les nouvelles relations du garçon et de son père. Une violente dispute éclate entre le père et le fils tout deux aussi obstiné l’un que l’autre. Sous le regard de la pauvre Hanna le père encore vigoureux et le fils s’empoignent, s’insultent à haute voix, jusqu'à ce qu’Oril quitte le salon dévasté la maison puis le village.

Les recherches perdurèrent pendant un mois environ. Un mois durant lequel le jeune homme réussi à mettre en échec les chasseresses elles même. Un mois de disparition avant que sa silhouette ne se profile à l’entrée du village, un mois avant qu’il ne se décide à revenir discrètement, pour parler à sa mère d’abord. Lui expliquer calmement qu’il ne souhaité pas arrêter son apprentissage mais en entamer un second en parallèle. Chose qu’il avait déjà faite depuis des années et dont il avait réussi à maintenir le secret. Hanna si heureuse de retrouver son fils en vie le soutiendra alors, son père acceptera de le reprendre sous la pression mais leur relation se borna à celle d’un apprenti et d’un mentor.

Jamais il ne révéla ou il c’était caché durant un mois. Pas plus qu’il n’expliqua comment il c’était nourri. Mais quelque chose d’autre avait changé, non seulement son choix de devenir garde c’était encore renforcé mais il ne se limitait plus à faire de simple ronde ou d’autre chose de ce genre, la plus grande partie de son temps libre il le consacre maintenant au arme, l’arc tout particulièrement. Certes son apprentissage de pâtissier en ressent une certaine baisse mais il continue à bien l’exécuter tout de même. Mais quelque chose d’autre à changer, quelque chose qui pousse les gens à limiter le contact avec lui, comme si ce mois avait réveillé quelque chose en lui. Certain disent que c’est de la folie d’autre de la sauvagerie. L’un ou l’autre s’exprime par moment. Dans des circonstances spéciales ou Oril perd tout contrôle et se montre capable d’une violence extrême qui se témoignera pour la première fois durant cette même année lors de la fête de Filhakan. Un type se montrait trop pressant avec sa sœur qui ne faisait rien pour montrer qu’elle ne voulait pas de lui. Mais il n’a pas semblé le voir tellement il était enivré, encore quelque minute et il posait ses mains sur elle qui sans se démonter lui collera une gifle. A ce moment elle allait s’éloigner mais le type vexé et totalement incontrôlable lui en donnera une aussi, mais la force d’un homme n’est pas la même que celle d’une femme. Devant sa sœur au sol la lèvre ouverte Oril serre d’abord les poings, sa mâchoire se crispe et finalement il se jettera. Cette bagarre à été placé sous le coup de l’alcool mais ceux qui étaient présent et encore un peu lucide savent qu’Oril n’avait que très peu bu n’étant la que parce que ça sœur voulait qu’il l’accompagne. Les Olaril étant du genre à pardonner l’incident sans être effacé sera relégué au second plan, considéré comme toute les bagarre qui se produisent au cour des fêtes de Filhakan. Mais depuis tout le monde prend garde à ce qu’il fait lorsque Oril est présent quelque par.

Oril a maintenant vingt ans. Il aide sa sœur qui elle-même aide Irae ans l’auberge que celle-ci vient d’acquérir. Irae, une personne qui peut lui parler sans crainte, à vrai dire elle n’a pas besoin de sa permission et s’en fiche de l’avoir. Compliqué pour lui de savoir ce qu’il éprouve à son égard, une simple fraternité ou plus. Tout en réfléchissant il ne se complique pas non plus réellement la vie, pas plus qu’Irae qui séduit les autre garçon à un rythme effréné. SI elle voulait de lui il y’a un moment qu’elle ce serait manifestée, enfin c’est ce qu’il croit.

Cela fait trois ans depuis sa première « explosion » et il n’a récidivé que deux fois, toujours quand l’alcool coulait à flot et que tout els geste étaient inconsidérés. En dehors de son travail à l’auberge Oril s’occupe toujours de la même façon. En perfectionnant son maniement des armes ou en partant explorer l’extérieur du village.




Equipement et possessions
Lorsqu’il sort pour ses excursions ou pour ses rondes Oril porte la plupart du temps un carquois et un arc fixés dans son dos. Il projette de changer d’épée sous peu auprès d’un marchand d’arme nommé Elias Allati (^^). En dehors de cela il ne possède que des vêtements et son savoir.

Connaissances, Savoirs, Capacités
Contrairement à sa sœur il ne sait pas cuisiner, sauf pour ce qui est de la pâtisserie qui n’a presque pas de secret pour lui. Il se considère comme étant au moins aussi douer que les chasseresse à l’arc, à ceci près qu’il utilise un arc conçu pour le combat plus dur à manier.

Animal de Compagnie
Aucun.

Position face aux derniers évènements
Le changement de pouvoir ne le dérange pas. Au contraire il estime que c’est une bonne chose de transmettre le pouvoir à quelqu’un d’une autre famille qui pourrait apporter d’autre chose au village.




Et bien voila. Je m'éxcuse à l'avance aupres de la toute puissance qui va logiquement s'arracher les yeux sur mon orthographe merdique. Je suis ouvert à tout critique ou suggestion en dehors de cela qu'il est inutil de me signaler car je suis déjà au courant ^^.

Quand à la disparition de mon personnage. Et bien il faut que je vois ca avec quelqu'un ^^. Donc cela reste un secret.


Dernière édition par Oril Elanessë le Dim 30 Mar - 10:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oril Elanessë
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 20 ans
Profession: Patissier/Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Oril Elanessë   Dim 30 Mar - 8:33

Deux seconde faut que j'édite.

J'ai oublier de parler de quelqu'un d'important quelque part...

Me tape pas Irae s'il te plait...

Non Non Non *baf*

Aieuh....Voila c'est fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Conteur
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 2107
Age : 34
Date d'inscription : 15/12/2007

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: Indéfini
Profession: Narrateur
Positionnement : Chef de tous les Clans xD
MessageSujet: Re: Oril Elanessë   Dim 30 Mar - 10:07

Mp envoyé =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com
Le Conteur
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 2107
Age : 34
Date d'inscription : 15/12/2007

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: Indéfini
Profession: Narrateur
Positionnement : Chef de tous les Clans xD
MessageSujet: Re: Oril Elanessë   Dim 30 Mar - 10:43

Voila qui est tout bon ^.^
Bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com
Oril Elanessë
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 20 ans
Profession: Patissier/Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Oril Elanessë   Dim 30 Mar - 10:45

Merkiiiiii...Et c'est partiiiii.... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oril Elanessë   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oril Elanessë
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tables d'Olaria :: Introduction à Olaria :: ♦ Les Carnets de Recensement :: ♦ Fiches validées :: Olarils-
Sauter vers: