AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reconstitution... et constitution

Aller en bas 
AuteurMessage
Eldar Edorta
Décédé
Décédé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Date d'inscription : 04/11/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 25 ans
Profession: Chef de la Garde
Positionnement :
MessageSujet: Reconstitution... et constitution   Dim 7 Déc - 12:59

[ Ce RP est la suite d'[Aube Funeste]. Il est réservé aux membres suivants: Lysandre Hirune, Oril Elanessë, Kiriel Edorta, Garret Gandépine, Amiguel Garthesia et Eldar Edorta, ainsi qu'Irae Thur'ingw'ethil, si elle revient Smile ]

Irae n'avait pas encore vu le corps. C'était tant mieux, Eldar n'avait pas pour le moment besoin de s'ennuyer avec les modalités dûes à une telle perquisition. Il avait fait sortir rapidement les clients en les sommant de ne pas rester dans les parages ,et d'un geste du bras ,avait débarrassé une table de bois de ses bogelets. Le corps avait été déposé dessus, et la porte avait été scellée par une planche de bois.

Les individus nécessaires aux premières actions concrètes étaient là: un semblant de témoin, un semblant d'expert, un subordonné, et un crieur public.
Eldar fronça les sourcils. Il observa Oril. Puis son regard passa à Amiguel. L'acte était terrifiant ,mais son symbole l'était bien plus: il annonaçait la fin d'une ère de paix pour les Olarils. Seul un tueur pouvait être crédible, et aucunement le suicide.

Le drap était toujours sur le corps. Il fallait pourtant le retirer, et dévoiler le corps dénudé et scarifié du brave Guérisseur. Il entreprit de l'enlever, et le posa par terre.


- Avant toute chose, restons lucides. Vous l'avez très certainement tous compris, et il ne faut pas savoir lire pour cela, il ne peut s'agir que d'un assassinat. C'est très grave. C'est pourquoi j'ai besoin de toute votre force mentale pour appréhender la chose avec courage et raison. Ne nous laissons pas emporter par un trop plein d'émoition pour le moment.

Il s'approcha du corps de Zéphir et observa les lettres gravées dans la chair.

- D'après Garret ici présent, ce mot signifie " Traître ". On peut donc en conclure au moins une chose: le tueur sait autant lire qu'écrire. Ce qui réduit considérablement nos recherches et le nombre de suspect parmi les Olarils. On peut prendre en compte les Erudits, quelques rares Olarils, et...

Il marqua un temps. Ce qu'il allait dire risquait d'en choquer un ou deux. Mais en aucun cas il ne devait se laisser troubler. Il savait en son fort intérieur qu'il était impossible que Lysandre ne tue un de ses sujets. Il espérait de tout coeur que ce ne fut pas le cas. Il sentait que ce ne le serait pas.

- Lysandre Hirune, notre chef. Naturellement, je vous demanderai de taire cette supposition, qui apparaît invraisemblable et improbable: quel intérêt aurait-elle eu à un tel geste ?

* Mais surtout, quel intérêt un Olaril aurait-il eût à ce geste... ? *

Il se tourna vers Amiguel:

- Vous, il semblerait que vous ayiez de quoi nous éclaircir. Pouvez-vous nous apporter votre témoignage ?


Dernière édition par Eldar Edorta le Dim 7 Déc - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiguel Garthesia
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 1095
Age : 52
Date d'inscription : 24/05/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 45 ans
Profession: Négociant
Positionnement : Régulier ?
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Dim 7 Déc - 13:15

Amiguel écouta les propos du Chef de la garde les bras croisés, le visage las et tendu, expression d'une certaine inquiétude et d'un certain tourment vis à vis de la mort de son cousin. La haine que lui vouait Zéphir n'avait jamais été cachée au village, mais tous pouvaient comprendre que la mort d'un être de la famille principale était dans tous les cas au moins navrante, choquante.

En particulier dans ces conditions.

Bien que sa mort le satisfaisait suffisemment, il ne pouvait laisser paraître son docilité si facilement. Et puis, il fallait attrapper un tueur. Il se devait de se donner au maximum pour cela. Il avait d'ailleurs quelques idées en tête. Mais pour le moment, on lui demandait son témoignage.

Qu'il était subtil, cet Eldar: déjà, le nombre de suspect s'était réduit, et tous ceux qui savaient écrire étaient susceptibles d'être des assassins.

Il songea à Vesper Astar... Oui... Lui, pouvait très bien avoir les caractéristiques du tueur. Gwyddion Hirune, également, encore falalit-il savoir s'il savait écrire...


- En vérité, je suis commerçant, Eldar. Je suis spécialiste des bijoux, mais j'ai été pendant un temps assez généraliste pour m'attacher particulièrement aux armes. J'en ai moi-même de très bonne qualité chez moi. Je suis un amateur. Et, voyez-vous, je pense qu'en aucun cas une épée n'aurait pu trancher une gorge de manière aussi nette et sur une... " distance "...

Il réprima une nausée.

- ... aussi courte. De même, le diamètre des lettres - puisqu'il s'agit de lettres - gravées sur le corps de mon défunt cousin ne peut être que celui d'une dague. En conséquence, puisque Mulciber ne produit plus d'armes, et que Kiriel Edorta ici présent n'a pour le moment fournit que des Gardes, il ne peut s'agir que d'une dague de chez Timberg. Car en effet je doute que nous soyions protégés par des Gardes-tueurs, rien qu'en vous voyant vous, et Oril, ici présent ; de même, il ne me semble pas que les Gardes aient appris à lire.

Il se tourna vers le frère d'Eldar.

- Mais je pense que vous pouvez vous-même le confirmer. Et si jamais vous avez fournit des armes à d'autres qu'à des Gardes, peut-être pourrez-vous nous aider à mieux cibler le champ des suspects. Néanmoins je pense que mon raisonnement est exact, et que l'arme du crime est une dague de chez Timberg.

[ Kiriel n'est pas obligé de répondre de suite Wink Garret ou Oril, par exemple, allez-y Smile Ou si Lysandre veut se manifester... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriel Edorta
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 33
Date d'inscription : 06/10/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 26
Profession: Forgeron/maitre d'arme
Positionnement : Opposant
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Dim 7 Déc - 16:35

Kiriel avait suivit les protagoniste des cette sombre histoire dans l'auberge qu'il venait de quitter l'ambiance était toute autre.Kiriel , Écouta son jeune frère attentivement chaque mot.Examina une première fois la blessure béante du pauvre malheureux allongé sur la table de l'auberge.Lorsque son avis lui fut demandé il ne se fit pas attendre.

Kiriel s'exprima sur un ton ferme et professionnel ça n'était pas dans son habitude mais l'heure était grave grave et son humour légendaire n'avait pas sa place ici enfin pas maintenant.Kiriel s'approchât de la blessure ou était inscrit le mot traitre.Et tout en pointant du doigt pour attirer l'attention des autres , il donnât ses explications.

Bon très bien regarder L'arme qui à été a l'origine de ces blessures est une arme de chasse ,un couteau surement.La blessure n'est effectivement pas net , il doit donc surement s'agir d'un couteau comportant des dents.Ce genre de couteau est utilisé par les chasseur pour enlever les partie non comestibles de l'animal en effet les dents aident à trancher les nerfs et à détacher les morceaux indésirables.

Par contre si on voulait récupérer la peau pour la vendre à un tanneur on n'utiliserais pas ce genre de couteau car il abimerais la peau.On utiliserais une dague pour une coupe plus net , sans abimé la peau pour en faire du cuir c'est pour cela que c'est avec certitude que je peut vous dire qu'il s'agit d'un couteau de chasse . Je ne fabrique effectivement pas de couteau de ce genre.Ma marchandise est exclusivement réservé à la garde .Je fabrique des armes de guerre, des boucliers, des armures et quelques bijoux mais aucun couteau de ce genre.Donc votre suspect est une personne avec un couteau de chasse sachant lire et écrire si je résume, bien.
Si vous avez d'autres question je serais ravis de vous aider.


Kiriel continua, à examiner la plaie pour voir si les blessure pourrait lui révéler autre chose.


Dernière édition par Kiriel Edorta le Lun 8 Déc - 19:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Gandépine
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 27
Date d'inscription : 11/11/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage:
Profession:
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Dim 7 Déc - 17:38

Like a Star @ heaven Autopsie. Analyse. Action
Les cinq hommes étaient dans l'auberge, en cercle autours du cadavre. Chacun donnait ses observations.
La journée allait être longue. Garret observait le corps étendu sur la table comme un morceau de viande avarié. Le goût de la mort trainait encore dans sa gorge, l'odeur hantait encore son nez.
Une idée lui vint à l'esprit:

-M'sieurs (Il se plaisait à exagerer le coté solennel de la réunion), pensez qu'un cadavre pèse un bon poids déjà. Donc, c'est pas possible qu'un vieux ou qu'un gamin est put pendre le doc à la statue.


Silence. Personne ne disait rien, mais la tension se faisait déjà moin pesante.

-Même une dame, ça aurait pas pu hisser le corps j'pense.


Torranz franchit la porte à cette instant, bizzarement seul et sensiblement éssouflé:

-Désolé ... Mais Lysandre arrive au plus vite, elle m'a dit d'vous prévenir, chef, qu'elle arrive ... Pis apparement elle aurait un allibi pour cette nuit ... Faut croire ...


Lysandre était donc mise hors de cause. Il restait néanmoins tout les hommes sachant lire et écrire en Arestim. Cela faisait beaucoups de suspects potentiels.


-Pis, faut aussi penser qu'on a pas retrouvé de sang sur place.
Chuis pas toubib, m'enfin avec une gorge tranché, on doit retrouver une mare de liquide nan ? Donc si on cherche un peu, on peut p't'être trouver où qu'il est mort le m'sieur.


Si l'on trouvais le lieu, on trouverait peut être des indices.


-Pour l'arme, sa veut rien dire qu'elle vienne de chez Timberg ... Quand t'es capable de tuer, t'es capable de voler. N'importe qui aurait pu piquer une dague ou un couteau de chasse ... Même moi j'aurais pu l'faire ...


Les regardes se tournèrent vers lui. Torranz lui offrit un de ses regards inquisiteurs. Un bon coup de pied dans la rotule lui fit effacer son mauvais coup d'oeil:

-C'est pas moi idiot! T'crois qu'si j'étais l'tueur j'serais en train d'vous aider ?!


Il regarda l'assemblée, et annonça, une nouvelle fois de façon solennel:

-En fait, quand j'regarde tout les gens qu'sont là, j'me dis qu'déjà, si on veut coincer l'assassin, on devrait d'office nous disculper tout les six.
Faut l'dire, ya peu de chance qu'se soit l'un d'nous l'tueur. Pis comme ça on pourra s'faire confiance... Et on l'démasquera le salaup...


[On attend la réponse d'Orïl Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oril Elanessë
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 20 ans
Profession: Patissier/Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Dim 7 Déc - 21:12

Le corps de Zephyr reposait maintenant sur une table. Pendant quelque minute rien ne c’était passé, puis Eldar avait finalement reprit la parole pour faire un rapide bilan de la situation. Tout en l’écoutant Oril avait prit l’initiative de se rendre au comptoir. La il avait débarrassé un plateau avant de disposer dessus un nombres de verre égale au personne présentes ici. Puis il s’était penché sous le comptoir pour en retirer une bouteille transparente contenant un liquide ambré. Non pas qu’il comptait s’enivrer, ni faire de même pour les autres, mais un bon reconstituant était nécessaire. Le plateau claquera légèrement sur une des tables voisines et il profitera de la fin des paroles de Garret pour inviter les autres tout en se servant un verre.

Si le cœur vous en dit, c’est la maison qui offre.

Et il en ingurgitera lui-même une belle gorgée avant de revenir près d’eux, l’odeur de la mort repoussée pour un temps par les vapeur de l’alcool. Il restera songeur le temps d’autres se servent s’ils le souhaitent. Puis finalement reprendra la parole tentant de mettre en ordre les informations apportées par tous.

Un érudit, doté d’un grand sang froid, car il en faut pour exécuter une mise en scène aussi macabre. Quoique l’on en dise je n’écarterai pas non plus les femmes, et bien que cela puisse choquer, je songes particulièrement au Hirunes, qui comme chacun le sait sont nos meilleures chasseresses et disposent donc d’une constitutions des plus solide. Bien qu’étant probablement mort aux moment de sa pendaison, notre guérisseur n’était pas ce que l’ont pourrais considérer comme un poids lourd, facile a soulever donc.

Une nouvelle fois le verre est levé, un peu de son contenu avalé. Le liquide n’est pas forcément plaisant mais il à le mérite de réchauffé et éclaircir les pensées, tant que la dose n’est pas trop importante.

L’hypothèse du couteau de chasse collerait d’ailleurs avec cette théorie. Mais je ne crois pas vraiment qu’une femme soit capable d’une telle chose, pas plus que je ne crois que notre chef y soit mêlé.

Il secoura finalement la tête avant d’y porter la main.

Comment faire, un tueur et tellement de possibilité, de soupçons. Le fait qu’il s’agisse de quelqu’un sachant écrire ne nous facilite pas plus la tache car à moins d’une autorisation expresse, nous ne pourrons pas agir à leur égard aussi facilement que s’il s’agissait de moi, d’Amiguel, ou de n’importe quel autre. Apres tout la plupart de ceux ayant accès à cette connaissance sont nos chef, leur entourage, les érudits.. Et les prêtres, qui sont plutôt dur à soupçonner j’en conviens.

Et la il regardera un instant tout les autres. Vérifiant s’ils suivaient bien, si lui-même restait logique dans ses propos. Il faut dire que son raisonnement était tortueux et se perdait dans de multiples précisions.

Il reste encore une chose. Cette inscription. Traître c’est cela ? Traître envers qui ? Une femme ? Un patient ? Notre chef ?

A se sujet certaines idées ce formait lentement. Mais il préférait avoir l’avis des autres que de se perdre encore dans des explications décousues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldar Edorta
Décédé
Décédé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Date d'inscription : 04/11/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 25 ans
Profession: Chef de la Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Lun 8 Déc - 18:44

Deux doigts sous le menton, le Chef de la Garde analysa les propos des hommes en présence. Le jeune Garret l'avait véritablement impressionné. Tout d'abord, en effet, chacun devait se déculpabiliser.

- Sachez tout d'abord qu'en aucun cas ce qui se dira ici ne devra atre divulgué, car l'assassin pourrait en prendre connaissance. Avoir un avantage sur lui et ainsi l'empecher de réagir de telle sorte qu'il bloque notre enquete ne peut que nous aider. Considérez ce petit comité, en un tel cas de force majeur et dans l'urgence du moment, comme le groupe qui se chargera de la traque du tueur. Merci Oril.

Il s'empara d'un verre d'alcool et en but une gorgée. Le liquide abreuva son corps et réchauffa son coeur. Quant à son esprit, il était un peu plus détendu. L'alcool avait cet effet salvateur que seul les moins habitués à en boire pouvaient percevoir.
Il leva le bras et tendit un doigt:


- Un enfant n'aurait pu en effet agir de la sorte. Garret, tu es donc d'office disculpé, en toute connaissance du fait que tu sache écrire. Oril, j'ai toute confiance en toi, et je doute que tu aies décidé d'agir ainsi. De toute façon, tu ne sais ni lire , ni écrire, et puis tu n'y aurait eu un intéret. Il en va de meme pour Torranz. Cependant, comme Oril, je met en réserve cela concernant les femmes. Certaines sont très robustes ,et les chasseresses sont les plus vigoureuses.

Il marqua un temps de pause. Il terminerai par lui-meme, aussi devait-il choisir sciemment qui pouvait etre parfaitement insoupçonnable.

- Amiguel, vous ne savez pas ni lire, ni écrire, et, de toute manière, il n'aurait pas été judicieux pour vous de nous donner l'arme du crime si vous l'aviez utilisée pour cette.. besogne. Enfin, Kiriel. Bien que tu sois mon frère, je me dois également te déposséder de tout soupçon. En confirmant les propos d'Amiguel Garthesia, tu pourrais aisément te compromettre dans le cas ou tu serais l'assassin. Tu n'es fondamentalement pas mauvais, en conséquence, je ne pense pas que tu sois à l'origine de ce meurtre.

Il fit une pause, avalant une autre gorgée du breuvage ambroisique.

- Pour ma part, je ne puis dire autre chose que le fait que je sois le Chef de la Garde. Il me semble que j'ai toujours agis de manière loyale, et que j'ai toujours tenté de servir mon peuple. Je ne vois pas non plus l'intéret que j'aurais à présent à tuer un des notre... A vous de juger si vous me pensez digne de diriger l'opération. Pour le moment, nous n'avons qu'à agir de la sorte.

Il marqua une courte pause, à nouveau. Il observa chacune des personnes en présence.

- Vous avez probablement remarqué que j'évoque l'intéret dans ce meurtre. Je pense effectivement que la personne qui a tué Zephir a eu un intéret quelconque à agir de telle sorte. Pourquoi ? Tout simplement la présence de ce mot, " Traitre", comme l'a souligné Oril. N'est-il pas étrange que l'assassinat ait eu lieu à la veille des jeux... ?

Il fléchit les sourcils et son regard se fit plus perçant. Il tendit le bras et ouvrit la paume, l'autre bras placé autour de sa taille.

- Nous savons tous pertinamment que les jeux seront l'occasion pour tous les opposés à Lysandre de s'exprimer, ou de l'attendre au virage. Que dites-vous de cela... ? Ce geste est un geste politique.

Il laissa peser lourdement le poids de ses mots.

- Semer le désordre en tuant un Olaril respecté , dans la norme et sans rien à se reprocher, à la veille d'un événement ou le moindre choc psychologique de masse peut engendrer une scission au village ne peut qu'encourager cette scission. Il est fort possible que quelqu'un vise un conflit. Peut-etre d'abord indirect... Puis direct. Autrement dit, passer d'un schisme politique à... probablement un conflit armé. Tout cela dans le but de prendre le pouvoir. Il me semble qu'un groupe divise est une proie facile pour un ou plusieurs individu qui souhaite prendre le pouvoir en manipulant chacun des camps.

Il s'arreta à nouveau. La tension était montée d'un cran.

- Si l'on considère juste mon hypothèse, alors les Edorta tant que les Hirune sont à mettre dans le lot des suspects. Lysandre est à écarter, pusiqu'elle est déjà en possession du pouvoir. On peut également prendre en compte les Erudits, les Pretres qui sont hostiles au pouvoir en place, et les chefs de clan qui savent lire - car il en existe: certains érudits leur ont anseigné quelques rudiments, comme pour le chef de la famille Garthesia ou celui des Pélégon [ là j'extrapole, faites-moi changer si cela pose problème. ].

Il ferma les yeux et haussa les épaules. Il soupira.

- Naturellement, il ne peut s'agir que d'une hypothèse. Dites-moi ce que vous en pensez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiguel Garthesia
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 1095
Age : 52
Date d'inscription : 24/05/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 45 ans
Profession: Négociant
Positionnement : Régulier ?
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Lun 8 Déc - 19:19

Amiguel écouta les propos d'Eldar; l'individu était doté d'un intellect hors pair. cela l'intriguait profondément. Une telle déduction pouvait changer la rapididité d'avancement de l'enquete: lui -meme n'aurait pas pensé à l'éventuallité et à la dimension politique du meurtre.
Il croisa les bras.


- Non, merci, je ne bois pas.

Il posa son verre sur une table, et n'y toucha plus. Puis, il décroisa les bras, ferma les yeux, plia les bras et ouvrit les paumes vers le ciel. Il déclara d'un ton soutenu:

- Pour ma part, j'ai toute confiance en vous, Eldar. Vous pouvez diriger l'enquete. Je suis également heureux que vous m'accordiez d'y participer. Je n'ai que peu d'expérience en ce genre de chose, mais je ferai mon possible.

Il rouvrit les paupières et croisa à nouveau les bras. Les personnes en présence étaient toutes disculpée. Il pouvait donc parler sans crainte. De telles déductions ne pouvaient pas ne pas aboutir. C'était tout bonnement incroyable. cette hypothèse permettait de faire avancer les choses plus vite qu'il ne l'avait imaginé. Trouver un assassin leur serait bien plus facile à tous, avec ça.

- Il semble que nous devrions d'abord nous orienter vers les personnes les moins susceptibles d'avoir agis ainsi parmi les plus susceptibles de l'avoir fait...

Il semblait q'un léger malaise s'était installé. la tournure de sa phrase était certes plutot complexe. Lui-meme n'était pas sur de pouvoir à son tour la traduire si elle n'était pas sortie de sa propre gorge.

- Autrement dit, parmi la liste des suspect que nous avons établi, nous devrions chercher parmi les Hirune et les Chefs de clans sachant lire. Pourquoi eux précisément ? Car, pardonnez moi, Eldar, Kiriel, mais les Edorta sont les plus susceptibles d'avoir commis ce geste, étant donné le revirement soudain de Laclaos notre défunt et respecté chef au moment ou il a nommé Lysandre à la place de votre frère ainé. Donc, chercher parmi l'entourage proche de Lysandre, parmi les Hirune serait une bonne chose. De meme, par rapport aux érudits et pretre, les chefs de clan, pour l'intéret de leur clan, justement, on bien moins de choix pour agir de telle façon: s'ils se font prendre, l'honneur de la guilde est bafouée, tandis que les érudits et les pretres, pour les moins agés, donc ceux capables de porter mon défunt cousin, sont bien plus libres, et tellement considérés comme étant nobles et brave qu'en aucun cas il serait logique de les soupçonner de prime abord.

Il marqua un arret.

- De ce raisonnement, on peut conclure que l'assassin se situe parmi ceux qui sont soupçonné à un degré moindre, pour assurer une meilleur couverture. naturellement, cela a attiré mon attention, et probablement les votres, cependant, l'assassin ne l'a peut-etre pas prévu.

Il laissa sa phrase en suspend. Tout le monde comprendrait la fin.

- Je pense donc que chercher parmi les Hirune proche de Lysandre, et les chefs de clans qui paraissent etre les moins soupçonnables. Toujours, naturellement, en se plaçant sous l'optique politique de l'hypothèse d'Eldar.

Arret. le monologue avait été long, moins qu'Eldar, mais en constituait probablement sa suite. Il ne s'arreta pas, cependant.

- Quels sont les Hirune sachant lire et écrire ? Quels sont les chefs de clan sachant lire et écrire ? Telles sont désormais les questions à se poser. Il y a de fortes chances que nous nous trompions, et, alors, chercher parmi les Edorta et les érudits, pretres, restera notre dernier recours. Cependant, si parmi les lecteurs Hirune ou chefs de clans, nous tombions sur l'arme du crime, alors nous aurions trouvé notre coupable. Là encore, nous avons de minces espoirs de retrouver cette arme. Le tueur s'en sera probablement débarrassé.

La liste prioritaire était donc d'ors et déjà établie. Il falalit que Garret, Oril et Kiriel exposent leur vision des choses, à présent. D'autres débouchés étaient probablement crédibles.
Cependant, à ce moment, on toca à la porte de l'auberge d'un geste vif, vraisemblablement nerveux...


[ Lysandre, à toi, Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriel Edorta
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 33
Date d'inscription : 06/10/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 26
Profession: Forgeron/maitre d'arme
Positionnement : Opposant
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Lun 8 Déc - 19:25

Kiriel avait attentivement écouté chacun des hommes dans la salle et réfléchissait à la situation tout en buvant.Il avait beaucoup pensée à toute aux différentes possibilités.
Eldar en avait émis une intéressante et très juste, mais si la vérité était ailleurs ?et si l'optique d'un conflit politique armée était un écran de fumé pour masquer une toute autre vérité?

Traitre: Zéphir pouvait très bien être un traitre envers sa propre famille peut être avait-il connaissance d'un secret qu'une personne malintentionné ne voulait tout simplement pas qu'il dévoile.

" Merci pour le verre Oril je te revaudrais ça.

J'ai réfléchit à ce que vous venez de dire tout cela est très juste mais, si justement l'assassin voulait nous emmener dans une direction exprès pour que ne nous regardions pas dans une autre.

Je veut dire par la que le mot traitre veut peut être tout simplement dire que notre assassin considérait peut être Zéphir comme un traitre à sa famille.De ce fait l'optique d'une conflit politique et ensuite armé ne serait en fait la que pour nous distraire , nous attiré dans la mauvaise direction pour que nous ne regardions pas la ou nous devrions , et cela me fâcherais d'être mené en bateau par notre assassin."

Ensuite si assassinat en vue d'un conflit politique il y a chercher parmi les prêtre ne me semble pas une mauvaise idée, ils ont les compétences et on moins à perdre que les chef de clans.

Pour ce qui est de l'enquête Cela me conviens très bien que tu mène celle-ci Eldar ,j'ai confiance en toi mon frère et je sais que tu à les compétences requise pour la mener à bien .


Kiriel s'enfilât d'un trait le ver qu'on venait de lui servir il était assit sur une chaise le pieds contre la tables légèrement en arrière , tout en regardant en direction de la porte , pour voir qui pourrait bien troubler le petit comité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Hirune
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 6397
Age : 34
Date d'inscription : 03/01/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 42 ans
Profession: Chasseresse / Chef Olaril
Positionnement : Régulier
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Dim 14 Déc - 16:24

Un homme au visage sympathique, bien que tiré par le récent événement, étant venu chercher Lysandre dans le Foyer des Chasseresses. Elle s'était alors vêtues de cet épaisse fourrure qui constituait une cape chaude et précieuse lors de ces froides matinées, pour suivre l'homme. Celui-ci, Torranz, avait été récemment incorporer dans la toute jeune milice que dirigeait Eldar à sa demande.

Alors qu'il n'avait pratiquement rien évoqué des urgences qui la forçait à quitter le Foyer, pendant que le Chef Hirune lassait ses cuissardes fourrées des peaux d'un renard au pelage blanc, Lysandre questionna enfin l'homme, qui parut étonnement gêné, endeuillé. Quels faits pouvaient ainsi toucher les sentiments d'un Olaril paraissant si costaud ? Fronçant les sourcils, elle voulut lui imposer quelques réponses, alors qu'il paraissait tourner autour du pot sans réellement lui indiquer de précisions nécessaires à sa compréhension. Enfin, alors qu'elle allait lui ordonner de répondre à ses questions, Torranz lui lança indistinctement de vite les rejoindre à l'Auberge de Filhakan.

Sans d'autres annonces, il s'empressa de quitter les lieux, à toutes jambes, comme si le feu lui léchait les mollets. Lysandre parut à la fois inquiète et furieuse qu'il se permette ainsi de fuir alors qu'elle lui avait demandé de parler clairement, mais, sentant qu'il était urgent qu'elle se rende à l'Auberge, la jeune femme s'assura que les deux petits couteaux de lancés étaient, comme à leur habitude, insérer dans la doublure de ses bottes, jusqu'à ses genoux, et sortit précipitemment.

Au dehors, une tension l'envahit, ressentant les chuchotements des Olarils qui avaient été dispersés mais qui avaient trouvé chaque recoins des ruelles pour discuter de faits qu'elle n'arrivait à entendre distinctement. Elle entendit des mots durs et effrayant... Meurtre... Sang... Traitre...
Piquée par une curiosité inquiète, Lysandre pressa le pas, de cette véloce démarche propre aux Hirune, et gagna l'Auberge de Filhakan rapidement. Torranz était déjà là, et lorsqu'elle ouvrit les portes, le silence ce fit.

Devant autant de tension, palpable, l'air chargé de ces enquêtes autour de l'assassinat la rendit suspicieuse. Elle plissa les paupières, aperçu Amiguel à qui elle offrit un signe de tête, comme demandant silencieusement ce qu'il pouvait se passer ici. Mais ce fut vers Eldar que le Chef d'Arestim se dirigea, d'un pas vif et agile, avant de faire entendre sa voix.

« Torranz avait perdu sa langue, que ce passe-t-il enfin ?! »

C'est alors qu'elle vit, au sol, la masse blanche du drap... Et, comme si elle suivait un cheminement invisible, ses yeux s'écarquillèrent d'effroi lorsqu'elle découvrit le corps inanimé et meurtri du Guérisseur. Ses lèvres s'ouvrirent, sans qu'un mot ne puisse en sortir d'abord. Non pas que la mort l'effrayait, puisqu'elle la donnait volontiers au gibier... mais... Un Olaril était mort, sous ses yeux, comme un frère que l'on enterre.

Cependant, très rapidement au vu des personnes présentes autour d'elle, de leur mine et de cette inscription sur son corps et les marques du le pauvre cadavre, Lysandre comprit... Se pouvait-il que... Que le Guérisseur ait été assassiné ?! Elle découvrait pas la même que les chuchotements inaudibles qu'elle avait perçu dans les rues étaient exacts. Elle accourut près de la table de bois massif qui soutenait le corps de Zephir, secouant la tête à la négative.

Désormais, le visage de l'Hirune était dur, rude et froid. Comme si elle réclamait des explications sur le champ, sous peine de laisser éclater une colère émue, produite par cet acte impardonnable.

« Eldar... Comment... »

Bien évidemment, s'ils étaient tous réunis ici avec des visages consternés, c'est qu'ils n'avaient pas la solution à ce problème, qu'ils n'avaient pas le nom de celui ou celle qui avait effectué ce triste massacre.

« Que s'est-il passé ? » Demanda-t-elle enfin, après un court instant de silence, nécessaire pour qu'elle reprenne ses esprits, et ne crie pas vengeance dans l'instant, et elle attendait les explications du Chef de la Garde.





Merci Public, je fais tout ça pour vous =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dixcordes.deviantart.com/
Eldar Edorta
Décédé
Décédé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Date d'inscription : 04/11/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 25 ans
Profession: Chef de la Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Mer 17 Déc - 13:56

L'idée de Kiriel était intéressante, il faudrait qu'il demande au Garthesia de confirmer cela si ça lui était possible.
Pour l'heure, il y avait plus important.

Lysandre était arrivée. Pour la première fois, il la vit sous un jour différent: celui d'une femme qui pouvait etre inquiète et sensible. Il baissa les yeux et s'inclina à sa venue. Dans une stature redevenue froide et inflexible, elle lui demanda des comptes.

Il réfléchit un instant, laissant le silence régner dans la taverne. Une mouche alla se placer sur le corps tuméfié du Guérisseur. La première. Il l'écarta d'un geste de la main.


- Torranz, allez chercher des blocs de glace, et mettez-les dans une chambre vide de la taverne. Nous y mettrons le... corps.

Son subordonné s'inclina, puis quitta la salle. Eldar alla refermer la porte après sa sortie. Puis il se tourna vers Lysandre et les personnes en présence. Il déclara d'un ton grave:

- Il s'agit vraisemblablement d'un acte étranger aux Olarils de bonne constitution, ma Dame. On a tué Zéphir Garthesia cette nuit. Ces personnes que vous voyez, et Torranz qui est parti, vont m'aider à traquer l'assassin, qui sévit actuellement en Arestim.

* Seuls deux intégreront la brigade de l'Ombre. Mon choix est fait. Il était évident. *

- Je vous présente Oril, un membre de la caserne, Garret Gandépine, que vous connaissez surement, Amiguel Garthesia, un commerçant qui connait visiblement bien les armes, et mon frère, Kiriel, forgeron de métier. Ils ont toute ma confiance, et je pense que ce sont les plus aptes à m'aider pour le moment.

Il s'arreta un instant. Les présentations étaient faites, il fallait à rpésent lui évoquer le stade de l'enquete:

- Nous avons pu conclure que Zéphir avait été assassiné par le fait qu'il avait la gorge tranchée, et qu'il était pendu. D'un point de vue chronologique, le suicide n'est plus valable. Le mot gravé sur son torse est " Traitre ", c'est le jeune Garret qui nous l'as appris. Il n'évoque rien de grand pour nous, si ce n'est que nous savons que le tueur sait au moins écrire, donc probablement lire. De plus, l'expertise conjuguée d'Amiguel et de Kiriel a permi de conclure que l'arme du crime est une dague provenant de chez Timberg.

Il s'arreta à nouveau. Il fallait donner la liste des suspects.

- Nous avons pensé à une dimension politique pour le mobile du meurtre, car semer le désordre sous votre règne peut permettre l'ascension de certains. Nous avons donc réduit la liste des suspects aux Edorta, aux Erudits et aux pretres qui vous sont hostiles, aux chefs clan qui savent lire... et aux Hirune. Amiguel pense qu'il faut d'abord se pencher sur les chefs de clan qui savent lire, les Erudits et les pretres, et les Hirune. Quant à Kiriel, il évoquait une autre hypothèse, concernant exclusivement les Garthesia, cette fois: pour lui, il peut s'agir d'un meurtre se rapportant à un secret familial. j'allais demander à Amiguel de répondre à cela lorsque vous avez cogné.

Pause.

- Voilà ou nous en sommes. C'est une tragédie, ma Dame. Je pense que tous ici s'accordent pour régler ce problème définitivement, afin que votre règne ne soit troublé que le minimum possible.

Il finit par désigner Kiriel de la tete.

- Vous pouvez aussi avoir confiance en mon frère. Il en est digne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oril Elanessë
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 20 ans
Profession: Patissier/Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Lun 5 Jan - 19:09

L’un des points soulevé par Kiriel rejoignait l’une de ses propres conclusions. Il allait l’exposer lorsque Lysandre fit son apparition dans la salle de l’auberge. Autant pour lui, cela attendrait quelque minute le temps qu’Eldar expose les fais à leur chef. Il se permettra tout de même de contrer l’un de ses ordres en arrêtant Torranz.

Laisse on l’installera à la cave.

Se tournant ver Eldar il s’expliquera.

Avec l’hiver venu le sol gèle et la cave est un véritable bloc de glace creux. Inutile de s’exténuer à rapporter de la glace dans une chambre en plus il y’a suffisament de place pour que cela ne pose pas de problème.

Le problème en question consistait à entreposer un cadavre près de denrées, mais comme dit, la place était considérable.
Espérant ne pas avoir outrepasser ses droit il laissera Eldar reprendre la direction des opération et relaté les évènement à Lysandre.

Le chef des gardes aura la bonté de les présenter en personne avant tous. Un salut quasi militaire lui échappera ainsi qu’à Torranz lorsqu’ils seront présentés, raide comme des piquets le poing droit sur le cœur ils s’inclineront à la mention de leur nom.

S’ensuivra les explications, la découverte toujours aussi terrible à évoquer ainsi que les multiples hypothèses et conclusion résumées dans leur ensemble. La fin du discours laissera place à un lourd silence qui sera rompu finalement par Un Oril hésitant.



Heu…Au sujet d’une rancune familiale, j’ai quelque élément à apporter. Personne n’ignore que notre guérisseur était épris de kermaat Garthesia l’herboriste qui persistait à le repousser. Amiguel doit pouvoir le confirmer également.

Si certain ce donne la peine de chercher il découvriront qu’Oril est un membre d’une branche mineur de la famille Garthesia.

Cela ne vaut peut être pas grand-chose mais un soir ou j’étais de service à la taverne il est apparut en compagnie de Dame Luminara.

Est-ce de la que viens ça réticence, impliquer une proche de Lysandre devant elle ?

J’étais plutôt occupé avec les client donc je ne peut pas dire précisément ce qui se passait, mais j’avais accueilli Kermaat peu de temps avant. Il semblerait qu’elle est rejoint leur table, leur ai fait une scène avant de s’enfuir. Je trouve étonnant que quelqu’un qui refuse les avances d’une personne avec obstination soit brusquement prise de jalousie. Je parle de ça parce qu’il me semble que le cacher est inutile, j’ajouterai que je ne pense pas l’herboriste capable de cela, tant sur le point physique….Que mental même si celui-ci pouvait être un peu troubler. Ne serait ce que pour en être sur il suffirait de vérifier si elle sait ou non écrire. Discrètement si possible bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Conteur
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 2107
Age : 34
Date d'inscription : 15/12/2007

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: Indéfini
Profession: Narrateur
Positionnement : Chef de tous les Clans xD
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Lun 5 Jan - 19:34

[Je pense que Garret peut intervenir après]


Pour être sûr d'avoir une réponse à votre question,
Envoyez un Mp à Lysandre Hirune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com
Garret Gandépine
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 27
Date d'inscription : 11/11/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage:
Profession:
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Mar 20 Jan - 21:46

Like a Star @ heaven Plume, Pistes & Pacte.
La plume virevoltais au rythme des voix autour de la table. Chaque mot, chaque idée était inscrite sur le papier.
Kermaat Garthésia. Luminara Hirune. Les noms de suspectes potentiels pleuvaient au fil de la conversation. Personne n'avait en fait de véritable idée sur l'identité du meurtrier mais les hypothèses étaient nombreuses.


-Finalement, On ne sait rien.
Pour dire m'sieurs, c'est l'premier meurtre d'puis un bon bout d'temps...
Le mieux serait de ...


Mettant sa phrase en suspension, Garret réfléchit quelques secondes. Le tueur devait se savoir traqué. Il ne ferait aucune erreur, il ne pouvait se le permettre.

-De ... De boucler l'affaire.


Devant les regards déconcerté de l'assemblé, le gamin fit une sorte de grimace qui se voulait menaçante, et traduisible par un "Arrêtez d'me regarder comme ça ! Pensez bien que je termine pas mon idée ici bande d'andouilles !!".


-Bin ouai, vous voyez, faudrait qu'officiellement on arrête un tueur. Un faux tueur. Pis bon comme ça le vrai tueur se penserait tranquille et pourrait se relacher.
Pis si il se relache, c'est comme ça qu'il va commettre une erreur, j'pense. A la chasse, quand on suit une piste, on attrape la bête à un moment précis: Au moment ou elle relache son attention et qu'elle ne fait plus attention à nous...


Les visages étaient maintenant amusés. Moqueries, admiration ou autre ? Dans le doute, le jeune Gandépine se mis à bouder et partit ruminer dans un coin de la salle, sur un tabouret, le bloc note à la main et toujour à porté d'oreille.
Like a Star @ heaven

[Hrp: Désolé pour le retard, j'avais des problèmes IRL à regler Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriel Edorta
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 33
Date d'inscription : 06/10/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 26
Profession: Forgeron/maitre d'arme
Positionnement : Opposant
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Mer 21 Jan - 15:18

Kiriel était toujours assit sur une chaise le pieds contre la tables légèrement en arrière , il jouait avec sa dague sans jeter un seul regard à Lysandre ,le jeune homme avait plus de considération pour les jolies serveuse que pour Lysandre qu'il considérant comme une enfant pourrie gâtée dont il fallait satisfaire chaque ordres.Kiriel aimait bien le gamin il avait l'impression de se revoir jeune ça le faisait rire au fond de lui.Sur un ton sympathique, il surenchérit

"Pas bête gamin , pas bête du tout, nous pourrions toujours tenter le coup et feindre de nous occuper d'une autre affaire , tout en continuant à nous occuper de cette affaire.Ce qui nous permettraient de rester en activité sans éveiller les soupçons de l'assassin.Je serais curieux de savoir qui à fait ça ,c'est pas tout les jours que nous avons quelqu'un d'assassiné les dieux en soient remerciés "

"De mon coté je pourrais me renseigner sur ce couteaux prétextant avoir reçut de la part d'un garde une commande pour un couteau tel que celui de notre assassin il doit bien avoir quelqu'un qui doit en savoir plus à propos de ce couteau, surtout qu'il n'est pas commun , nous sommes loin du simple couteau de cuisine , ou d'une arme de guerre."

"Les autre vous pourrez vous repartir les taches pour savoir de qui des prêtre des chefs de clan ou dans le clan Garthésia pourrait être notre coupable.Aucune piste ne doit être écartez et surtout pas la plus incroyable, enfin Eldar vous le dira ça mieux que moi.Je luis laisse le soins de répartir les tâche comme il le voudra. "

Kiriel posât sa dague et sifflât sa bière tout en continuant de se balancer le seul moment ou il s'arrêtât fut pour quand sa bière fut fini il recommençât alors à jouer avec sa dague lui faisant faire les pirouettes les plus incroyables.Pendant tout la scène il ignorât la présence de Lysandre se disant que ça lui ferait les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldar Edorta
Décédé
Décédé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Date d'inscription : 04/11/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 25 ans
Profession: Chef de la Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Mer 21 Jan - 17:05

Eldar acquiesça d'un signe de la tête. L'idée de Garret était bonne. Néanmoins, il avait une petite idée sur la façon de s'en servir.
Il s'approcha de son frère et lui frappa amicalement l'épaule.


- Ton aide a été précieuse, Kiriel. Je ne vais pas te retenir plus longtemps pour le moment. Retourne à ta forge, et agis de manière à ce que personne ne se doute que tu connais les prémices de cette affaire.

Il se tourna ensuite vers Amiguel.

- Quant à vous, je vous conseille de retourner à votre négoce quotidienne également. Je vous contacterai tous deux si une réunion est nécessaire. En attendant, gardez l'oeil ouvert et rapportez-moi toute information susceptible de nous aider. Et vous, Torranz, surveillez l'entrée de l'auberge, et écartez tous curieux qui s'approcherai de trop près, le temps que je termine l'entretien.

Le commerçant et le garde s'inclinèrent, puis quittèrent l'auberge. [ Kiriel, si tu veux, tu peux poster un message expliquant que tu t'en vas, moi je vais faire par la suite comme si tu étais parti. On considère désormais que ce rp est PV pour Lysandre, Garret, Oril et Eldar ]

Le chef de la garde se tourna vers Lysandre, et lui dit:

- Voilà, en résumé, où nous en sommes, ma Dame. J'aimerai à présent que vous assistiez à ce qui va suivre, afin de savoir qui exactement vous protège.

Il se retourna vers les deux autres. Le jeune, et l'adulte.

- Voilà quelques jours maintenant que notre chef est venu me voir pour me demander de constituer ce que nous nommerons la Brigade de l'ombre. Comme son nom l'indique, il s'agira d'un petit comité discret, si ce n'est secret, chargé de surveiller, d'écouter, d'investiguer et d'en apprendre plus sur les complots susceptibles de se tramer contre elle. Peut-être jugez-vous cela inutile... néanmoins, les récents événements vont à l'encontre de cette hypothèse, et si l'on commence à tuer les Olarils, il y a de fortes chance pour que la première visée soit Lysandre.

Il s'arrêta, jaugea ses deux auditeurs.

- Pour commencer, nous serons trois. Le nombre d'entre nous grandira au fur et à mesure. Oril, je t'ai choisi car j'ai entière confiance en toi, et que tu m'as mainte fois montré ta loyauté. Je pense que tu es apte à assurer une telle tâche, en plus de tes fonctions usuelles. Tu devras bien sûr t'en accomoder sans que personne ne s'en rende compte. J'ai cru comprendre que tu fréquentais quelque fois cette auberge, ainsi que sa gérante, Irae. C'est un bon endroit pour collecter des informations.

Il s'adressa ensuite à Garret.

- Quant à toi, jeune Garret, le choix était aisé: tu es habitué à fureter partout, le plus souvent dans la grande discrétion. Et quand bien même on connaisse ta fonction, personne ne serait surpris de te voir te renseigner sur tel ou tel point. En conséquence, tu avais ta place au sein de cette brigade.

Il hocha la tête de manière positive.

- Libre à vous d'accepter ou de refuser. Cependant, si vous refusez, il faudra ne rien divulguer de cette organisation. Sachez néanmoins qu'Arestim a besoin de vous. La mort de Zéphir m'a poussé à accélérer les choses, c'est pourquoi je vous annonce cela d'emblée. Désormais, c'est votre choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Gandépine
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 27
Date d'inscription : 11/11/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage:
Profession:
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Dim 1 Fév - 9:56

-J'accepte.

Honneur. Ombre. Secret.

Le jeune homme ne se doutait pas du tout de ce qui allait découler de cette déscision. A vrai dire, il ne pensait qu'a servir sa chef, dans un élan de patriotisme qui se voulait inhabituel. Après tout, Eldar avait raison. Le petit réseau qu'il avait fondé pouvait être utile au village entier. Néanmoins, et il le savait, pour l'instant, son travail était amateur.

Une idée lui vint alors. S'il passait dans la cour des grands, pourquoi ne pas continuer à investiguer à un niveau plus ... Professionnel.


-J'accepte, mais je voudrais mettre des condition m'sieur Edorta.


Devant l'air surpris du chevalier blanc, Garret se dépécha de finir sa requête.


-J'sais pas si vous savez m'sieur Edorta, mais j'ai un réseau de gamin qui récoltes des informations pour moi. M'enfin pour l'moment c'est vraiment un p'tit truc qui tourne pas forcement très bien ...
Si vous pouviez m'donner des moyens, en pierres précieuses et autres, j'pourrais creer quelques choses avec des personnes sérieuses qui m'donne de meilleurs informations et plus souvent. J'pourrais même payer des grandes personnes pour faire l'boulot, voyez. M'enfin pour sa, y va m'falloir d'quoi acheter les Olarils.


Son explication n'avait pas l'air terrible. Eldar ne semblait pas convaincu. Ne voulant pas rater cette occasion, il refit un essaie.


-Voyez m'sieur, si vous m'donnez assez, j'pourrais avoir un homme dans chacune des grandes familles. J'pourrais aussi en mettre un chez les érudits, un chez les prêtres, et un autre partout. Tout l'monde est intéressé par un rubis. Moi j'sais qui serait intéréssé et intéressant. M'manque juste les fonds nécéssaire m'sieur Edorta. Vous comprenez ?


Bon, il ne pourrait pas faire mieux, dans l'état d'exitation ou il était. Après tout, il verrait bien.
Silencieux, le chef de la garde ne le quittais pas des yeux. Attendait il la suite ? Dans le doute, le gamin continua.

-Ensuite M'sieur Edorta, il m'faudrait un coffre. J'ai en fait d'puis ... Hum ... Environ 3 ans, récolté des informations sur tout les Olarils disons .. Intéressants. Tous ont leurs p'tit dossier avec parfois quelques lignes pouvant être compromettante, voyez ?
Alors, j'voudrais pas, si il y a un tueur parmis nous, que les informations tombe entre d'mauvaises mains. Pour l'moment, j'ai tout planqué dans un petit coffret, quelques part dans le territoire Olaril.
Mais j'voudrais vraiment avoir un coffre, le meilleur qu'on puisse faire en Arestim. Avec une clés unique que j'aurais. C'est possible ?
Comme sa, même si un jour quelqu'un tombe sur le coffre, bin il pourra pas l'ouvrir.


Garret sourit. C'était son heure, sa journée. Aujourd'hui, grâce à la conjoncture et à Eldar Edorta, il rentrait dans le monde si fermé des grandes personnes.
Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oril Elanessë
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 20 ans
Profession: Patissier/Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Mar 3 Fév - 18:26

Qu’est ce qui ce passe quand un simple garde e retrouve au milieu de ce que l’on peut considérer comme deux des puissants d’Arestim ? Le malaise s’installe. Non pas qu’il ait déjà été gêné en présence d’Eldar, au contraire cet homme à le don de mettre à l’aise, mais la. C’était un peu trop pour un simple garde. Garret lui ne semble pas subir ce genre de problème, après tout les gosses sont insouciants. Eldar s’adresse un bref instant à Lysandre avant de ce tourner ver les deux à qui il a demander de rester.

La brigade de l’ombre ? Un sorte d’unité non officiel, un nombre restreint, un secret permanent. Comme il fallait s’en douter Garret sautera sur l’occasion sans même réfléchir passionné par des perspectives insaisissables. Oril debout face au Duo restera plus réservé, le temps d’abord que Garret finisse sa demande et surtout pour mettre en ordre ses pensées avant de répondre.


J’accepte, difficile de faire autrement.

Il baissera un instant les yeux ver son avant bras droit enserré dans le long bracelet d’Acier gravé du symbole de Bakarne et signe distinctif des gardes.

Il y’a des années j’ai fait des pieds et des mains pour intégrer la garde, servir une sorte d’idéal si l’on veut. Aujourd’hui j’ai l’occasion de faire plus. Je me suis toujours dit que protéger Arestim c’était d’abord protéger son chef. Alors oui j’accepte avec honneur.

Un sourire se glisse lentement sur ses lèvres.

J’essaierai d’être utile malgré mes maigres compétences. Quand à cet endroit je ne fais pas que le fréquenter puisque j’y travaille également et c’est véritablement un bon endroit pour recueillir des informations. Pour rejoindre la proposition de Garret.

IL posera une main sur l’épaule du gamin tout en parlant.

Je propose de poster quelqu’un de son réseau ici. Irae semble se désintéresser de la gestion et je récolte tout sur le dos, un nouvel employé à plein temps serait plus que bienvenu et il pourrait également concentrer les informations ici avant de les rapporter à Garret. Le plus discrètement possible bien sur.

Apres tout personne ne s’étonnerait de voir des gens aller et venir ici régulièrement. Un lieu de consommation tel qu’une auberge était idéal


(Pas térrible mais ca va éviter de bloquer le jeu histoire qu'on rattrape les évènement des jeux de Bakarne.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldar Edorta
Décédé
Décédé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Date d'inscription : 04/11/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 25 ans
Profession: Chef de la Garde
Positionnement :
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Mar 3 Fév - 19:48

Eldar esquissait un sourire. Les deux individus répondaient à sa requête par l'affirmative. Et Oril correspondait de plus en plus à ce qu'il attendait de la majorité de ses hommes: l'exemple même de la loyauté et de la bravoure. Il en était fier.

Il répondit à la condition de garret d'un ton monocorde, sans rien trahir de sa joie intérieure.


- Garret, je ferai ce qui est en mon pouvoir pour te fournir ce dont tu as besoin en matière de joyaux. Ce réseau peut être fructueux, néanmoins, ses membres ne devront rien savoir des la brigade et de ses " Ombres ". Ils doivent penser agir pour ton compte, et ton souci de répandre l'information. Et si jamais ils te demandent d'où viennent les pierres que tu possèdes, il te suffira de leur répondre que tes services publics te sont rendus grâcement par les Olarils qui sont contents de s'informer grâce à toi.

[ est-il possible de verser un tribut de 1 saphir par tranche de dix messages ayant un rapport avec les renseignements attendus par Garret, venant des membres de famille qu'il aura acheté, Discorde ? Smile ]

Il porta deux doigts à sa bouche et réfléchit un moment. Un coffre...

- Je n'ai rien de tel à ma disposition, mais je ferai en sorte de te procurer et le coffre, et la clef.

Il jeta un coup d'oeil à Oril.

- Ton idée est très bonne, Oril. C'est une couverture qui permettra à un membre du réseau de Garret d'agir discrètement. Tu deviens peu à peu la fierté de la Garde. Je suis fier de toi. Et mon prédecesseur l'aurait été tout autant.

Une demi-lune se dessina sur le bas de son visage. Il s'inclina vers Lysandre.

- La brigade de l'Ombre est constituée, ma Dame. Et ces personnes sont les premières Ombres qui se chargeront de vous protéger et de déjouer les plans de votre adersaire évident, l'assassin, et des adversaires qui n'osent pas encore se manifester... mais qui le feront.

[ A moins que Lysandre ne souhaite poster, je pense qu'il n'y a plus rien à ajouter, et qu'il suffit de clore le sujet sur cette note d'optimisme Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Hirune
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 6397
Age : 34
Date d'inscription : 03/01/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 42 ans
Profession: Chasseresse / Chef Olaril
Positionnement : Régulier
MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   Mer 4 Fév - 18:17

Au fond d'elle même, Lysandre Hirune se disait qu'elle avait eu raison de confier ses inquiétudes sécuritaires à Eldar. Qu'il soit un Edorta devenait, désormais, plus accessoire, car il prouvait là encore combien il était digne de confiance, et combien il savait mener les Gardes. En faire le chef de cette brigade clandestine, chargée d'assurer sa sécurité, de plus en plus malmenée, était une excellente idée. Elle se félicitait, mais plus encore, prenait joie à constater la loyauté de son Peuple... Du moins, de certains entre eux.
Si Eldar ne montrait qu'une respectable face pleine de fierté mais sans être trop expressif, dans son rôle de Chef, Lysandre avait réussi à faire naître dans son attitude une réelle et profonde joie, ses yeux exprimaient sans doute ce que peuvent montrer les regards d'un père honoré des qualités de ses enfants. Elle les observa, peu nombreux certes, mais fidèles et courageux.

Elle ne doutait pas des choix de l'Edorta, et acquiesça silencieusement, durant les échanges qui suivirent. Certes, le meurtre de Zéphir était une tragédie et un grand bouleversement pour les Olarils, pour l'Histoire... Mais elle avait le sentiment, peut être fou, que la Garde de l'Ombre saurait mettre à profit leurs compétences pour traquer cet assassin, et elle se chargerait de rendre la Justice.

" Bravo, Olarils. " Fit soudain Lysandre, leur accordant à chacun un sourire, jusqu'à revenir sur Eldar.

" Je suis sûre que tu trouveras chez les Alagareth, des talents certains pour la constitution d'un coffre incassable, dont la clé sera jalousement gardée par le jeune Garret. Peu importe le prix. Ce genre d'informations n'a pas à tomber entre toutes les mains. Le meurtre de Zéphir prouve que certains parmi les Olarils cachent bien leur jeu... Et que l'écriture et la lecture semblent plus répandues qu'il n'y parait. "

Elle fronça les sourcils, nerveuse, durant quelques instants, alors qu'elle se faisait pensive... Comme un mauvais pressentiment.

" Soyez Justes, Discrets et Nobles, Messieurs, car vous avez entre vos mains, des responsabilités divines : protéger votre Chef. "


Avait-elle parlé, d'une voix solennelle qui n'était sans doute pas pour mettre à l'aise le pauvre Oril. Mais, alors qu'elle se devait de garder une position digne d'un Chef d'Arestim, la Chasseresse adressa un accolade à Eldar, alors que les deux autres pouvaient librement se retirer.

" Je suis moi aussi, fière de toi, Eldar. Je sais que tu sauras diriger cette Garde Secrète, et tu as ma confiance. " Elle resserra la pression de sa paume sur l'épaule de l'Edorta, lui accorda un regard reconnaissant, puis fit demi tour, pour quitter les lieux dans le froid matin d'Arestim.


[C'est OK pour l'histoire des pierres, mais attention à ce que ce ne soit pas trop distribués car c'est rare qu'un Olaril en ait beaucoup Wink ]





Merci Public, je fais tout ça pour vous =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dixcordes.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconstitution... et constitution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconstitution... et constitution
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mirlande Manigat est contre l'Amendement de la Constitution
» Osner Févry ne veut pas d'amendement de la constitution de 1987
» Changer ou amender la Constitution de 1987 ?
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION
» Les transmutations du politique instauré par la Constitution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tables d'Olaria :: Introduction à Olaria :: ♦ Les chemins de la vérité :: - Arestim Dominae :: ♦ Les Ruines d'Arestim Dominae :: ♦ La Place des Ires :: ♦ A l'auberge de Filhakan-
Sauter vers: