AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lysistrata Hirune

Aller en bas 
AuteurMessage
Lysistrata Hirune
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Date d'inscription : 22/12/2013

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 16 ans
Profession: -
Positionnement : Régulier
MessageSujet: Lysistrata Hirune   Jeu 16 Jan - 14:14




Derrière l'Ecran, le Joueur.



    • Pseudo : Arwina
    • Âge : 25 ans, déjà... Je vieillis !
    • Localisation : Avec la Mer du Nord, pour dernier terrain vague, et des vagues de dunes, pour arrêter les vagues...
    • Autre personnage : Liiken Aryassat (Le Fou est actuellement en pause).
    • Temps consacré au net (et au forum) dans une journée : Une heure au forum en moyenne, parfois plus, parfois moins.
    • Comment avez-vous connu Les Tables d'Olaria ? Je pourrais encore raconter la même histoire, celle qui tout le monde connaît et qui implique Lumi où je pourrais inventer un conte rocambolesque qui impliquerait un enlèvement, un ennui mortel et la délivrance de découvrir un moyen d'évasion qui me permet de tenir le coup dans une cave sombre et humide. À vous de voir...
    • Quelque chose à ajouter ? Je cherchais un truc spirituel à dire, j'ai rien trouvé, alors non ^^






Devant Vous, le Personnage.

  • Prénom : Lysistrata (dite Isis)
  • Nom : Hirune (POWAAAAAAAAAAA)
  • Âge : 16 ans
  • Sexe :Féminin
  • Profession ou métier : Ado, c'est un métier à part entière, non ?
  • Positionnement : Régulière


  • Taille : 1 m 74
  • Poids : 60 kg
  • Description physique détaillée : Le teint halé hérité de sa mère, une longue chevelure foncée, Isis est physiquement complètement Olarile, voire Hirune diraient certains. Contrairement à sa mère, et comme pour s’en démarquer, elle ne fait pas grand-chose de ses cheveux qu’elle laisse généralement flotter librement sur ses épaules. Depuis quelques temps, elle envisage même de les couper courts, un peu à la garçonne, mais elle hésite encore. Elle est pourtant convaincue que des cheveux plus courts lui donneraient un air plus espiègle qui lui conviendrait mieux. Dans ses yeux foncés, il est difficile de lire son humeur, l'étincelle qu'on y décèle est-elle due à la colère ou à la joie ? Les joues pleines et les traits arrondis, son visage contient encore quelques traces de son jeune âge, lui donnant un air encore légèrement innocent donc elle profite tant qu'elle peut.

    Le corps mince et souple, il se dégage d’elle une énergie formidable qui laisse présager de son tempérament un peu volcanique. Plutôt grande pour son âge, elle tient cette particularité physique de ses deux parents. Entourée de jeunes de son âge qu'elle dépasse souvent, elle est pourtant parfaitement à l'aise avec son corps. Malgré sa grand taille pour une femme, il se dégage d'elle une prestance presque digne de sa mère. Pour pouvoir faire face à l'entraînement militaire qui va arriver d'ici moins d'un an, elle fait très régulièrement des exercices physiques, ce qui lui permet de conserver une allure sportive.
  • Particularité physique notable : -


  • Description psychologique détaillée : Lysistrata Hirune, rien que le nom en dit déjà beaucoup : mélange de Sorastrata et Lysandre, une Hirune, encore une, pour qui ces noms sont lourdement porteurs de sens. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été éduquée comme l'une des leurs, s'appropriant rapidement leur fierté et leur savoir-faire ancestral. Ses racines comptent beaucoup pour elle qui n'oublie jamais qui elle est ni d'où elle vient. Bien qu'elle n'ait jamais connu Arestim, elle a l'impression de tout savoir sur le village et dans les moindres détails, les maisons basses, les grandes familles, l'artisanat, la pêche, les plaines, la forêt et les créatures dangereuses que ses ancêtres chassaient et tout le reste. Ces connaissances, elle les tient en grande partie de son arrière-grand-mère, Sorastrata Hirune. Lysandre l'a très tôt initiée aux arts de la chasse, en même temps que sa cousine Hésione dont elle est la meilleure amie. Il lui est toutefois difficile de concilier ses racines, sauvages aux yeux des Ilédors, avec sa vie actuelle, dans le faste de la cour de Beltxior. Parce qu'avec une mère Conseillère, Isis fréquente un monde de paillettes et de richesses à des lunes de celui que ses propres parents avaient connus jusqu'à leur départ d'Arestim.

    Sans frère ni sœur plus jeunes qu'elle, la jeune fille a rapidement grandi, vivant dans un monde d'adultes dans lequel un enfant ne trouverait pas sa place. Curieux mélange de culture Olarile et Ilédore, elle est remplie de contradictions. Si depuis toute petite, son père lui a appris à manipuler les gens autour d'elle afin d'obtenir ce qu'elle souhaite, sa vision du monde reste celle d'une douce rêveuse de seize ans. Les massacres et procès inéquitables dont elle entend parler ne sont qu'exagération à ses yeux, elle ne s'imagine pas le pouvoir en place capable de telles horreurs. Cette contradiction inhérente, elle la tient de sa mère. À bien des égards d'ailleurs, Isis ressemble beaucoup à sa mère, même si paradoxalement, elle se sent beaucoup plus proche de son père. Il faut dire qu'il existe une véritable relation entre eux, il a toujours été très présent pour elle, pour consoler ses chagrins aussi bien que la remettre sur le droit chemin. Entre Luminara et sa fille, le contact passe plus difficilement. Peut-être sont-elles trop semblables ? Elles sont souvent incapables de se parler, se parler véritablement, à cœur ouvert, et Isis souffre de ce manque sans pour autant parvenir à faire les efforts nécessaires pour le combler.

    Isis a bien conscience de venir d'un milieu privilégié et sait que les inégalités sont une réalité d'Isle. Sans tirer outrageusement avantage de mon milieu social, elle est fière de l'élévation de sa famille au sein de la société ilédore. De son côté Hirune, elle tient un orgueil qui n'a fait que s'épanouir avec cette élévation. Si elle n'est pas fondamentalement méchante, Isis peut parfois se montrer méprisante envers ceux qui sont d'une extraction sociale plus basse que la sienne. Sans qu'elle n'en ait conscience, sa rencontre avec Aed Pélégon est en train de la changer. Lui qui vient d'un milieu moins favorisé se trouve à lui enseigner des choses qu'elle ignorait totalement, lui montrant les réalités d'une vie plus dure qu'elle ne se l'imaginait.

    Isis, dans le fond, n'a que seize ans... Si certains traits de son caractère sont déjà bien confirmés, d'autres sont en évolution continue. Au contact des différentes personnes qu'elle fréquente, elle mûrit, grandit, se forge sa propre opinion sur le monde. Certains constats l'effraient, d'autres l'étonnent, d'autres encore lui sont parfaitement indifférents, mais elle se rend compte d'une chose, le monde dans lequel elle vit n'est pas celui dans lequel elle a cru grandir. Pour ce qui lui tient à coeur, elle est prête à tout donner d'elle-même afin d'obtenir gain de cause même si les enseignements de son père lui ont appris que parfois la subtilité est bien plus utile pour obtenir ce qu'on veut qu'une tempête de gros mots. La jeune fille est pétillante et pleine de vie, avide d'en voir toujours plus, d'en apprendre toujours plus et de mieux découvrir le monde qui l'entoure.
  • Particularité psychologique notable : Aucune
  • Connaissances, Savoirs, Capacités : Isis sait lire et écrire, elle fait partie de la première génération d'Olarils ayant ces capacités. Elle a également été initiée aux mathématiques, à la géométrie, aux sciences, l'histoire d'Edor Adeï et bien d'autres choses. Assidue dans ses études sans être brillante, elle s'est montrée particulièrement intéressée par tout ce qui concernait l'histoire et la géographie. En dehors de cette éducation purement intellectuelle, Isis a suivi l'enseignement des chasseresses Hirune auprès de Lysandre. Ayant hérité de l'agilité de sa mère, elle s'y est plutôt montré douée et espère que tout cela l'aidera dans sa formation militaire qui commencera sous peu.


  • Enfance : L'arrivée d'Isis fut une heureuse surprise pour ses parents. En effet, forte de ses précédentes expériences de grossesses, Luminara n'espérait pas retomber enceinte et pensait encore moins pouvoir mener la grossesse à son terme. Et pourtant, bien qu'un peu trop tôt, Isis pointa le bout de son nez en bonne santé malgré sa prématurité. Oh, bien sûr, elle était vraiment toute petite à sa naissance, elle était fragile aussi, mais ses parents entourés des excellents médecins d'Edor Adeï avaient réussi à s'occuper du bébé si bien qu’elle avait survécu et même rapidement rattrapé la croissance des autres enfants de son âge. Rien dans son attitude ou dans ses capacités ne laissait voir que la petite fille était née trop tôt. Isis grandit dans un foyer équilibré, à l’abri du besoin, choyée par son père et aimée par une mère incapable de l'exprimer.

    De ses jeunes années, Isis ne devait garder que le souvenir de jeux sans fin avec son père, d'une relation distante avec sa mère et d'une amitié à toutes épreuves avec Hésione. L’enfant, joyeuse et pleine de vie, a bien du mal à se conformer à ce qu’on attend d’elle. Par pur esprit de contradiction, elle choisit souvent des voies diagonales, et à bonne école grâce à son père, se plaît à jouer avec les uns et les autres pour obtenir ce qu’elle veut. Son sourire enjôleur en embobine plus d’un et les années passent, faisant d’elle une petite fille un peu trop gâtée mais terriblement attachante.

    Dans ses jeunes années, Isis entretient une relation particulière avec Sorastrata qui lui raconte les histoires de leur peuple. Depuis l'arrivée de Bakarne jusqu'au départ après les feux de la Gérax, Isis a tout entendu de l'histoire des Olarils. Elle aime se poser à côté de la vieille Hirune et la bombarder de questions sur Arestim et la longue traversée. D'un naturel curieux, l'enfant se posait déjà beaucoup de questions sur les raisons qui avaient poussé les Olarils pour une expédition aussi dangereuse. À l'écoute de son arrière-grand-mère, elle s'imagine parfaitement les pics enneigés, le froid mordant et la faim qui vous ronge les entrailles. Heureuse de partager ces moments privilégiés avec son ancêtre, elle lui voue une affection réelle et manifeste.

    Le souvenir le plus marquant de son enfance, c'est sa première expédition dans les bois avec Lysandre et Hésione. Les deux petites filles, impressionnées et un peu craintives, se sont pourtant amusées comme des folles à faire tourner l'ancienne chef olarile en bourrique et à prendre le contre-pied de ses explications. Heureusement pour elles qu'il ne s'agissait que de la première expédition et qu'aucun réel danger ne les guettait, sinon, les choses auraient pu mal finir. Au fil du temps, Lysandre parvint cependant à leur communiquer la passion qui guide les Hirune depuis des générations. Prises au jeu, les deux gamines se sont mises à travailler avec beaucoup d'assiduité. Bientôt, la traque du gibier, l'utilisation du couteau et de la lance n'eurent plus aucun secret pour elles.
  • Adolescence : Isis grandit vite, trop vite peut-être, aux yeux de son entourage qui ne voit en elle qu'une petite fille là où maintenant se trouve une adolescente avec ses angoisses, ses questions et ses opinions auxquels les autres n'apportent que peu de crédit. Sa relation avec ses parents devient plus difficile, surtout avec sa mère qu'elle ne comprend pas et qu'elle a l'impression de constamment décevoir. Avec son père, les jeux de son enfance sont finis, elle ne trouve plus refuge chez lui comme autrefois même elle reste bien plus proche de lui que de sa mère. Isis ignore totalement que son arrivée n'est pas entièrement le fruit du hasard et que les herbes glissées par son père dans l'alimentation de sa mère ont grandement aidé à ce qu'elle voie le jour. Si elle devait l'apprendre un jour, nul ne sait comment elle pourrait réagir.

    Tout en grandissant, Isis affirma sa farouche indépendance avec plus de fermeté. Fini pour elle le temps de comptes à ses parents pour un oui ou pour un non, elle part explorer la ville et ses alentours avec Hésione ou seule et c'est au cours de ces pérégrinations qu'elle finit par rencontrer Aed. Elle n'a qu'une douzaine d'année à l'époque, mais immédiatement, quelque chose dans l'adolescent l'attire. Heureuse d'avoir rencontré quelqu'un qui semble mieux la comprendre que n'importe qui, elle tombe rapidement sous le charme de lui et de ses rêves. Commence pour elle un jeu de séduction discret, car elle a conscience de son jeune âge et des années qui les séparent. Privilégiant dans un premier temps leur amitié à ses ambitions plus importantes, elle se creuse peu à peu une place dans le coeur du jeune homme.

    Si sur son passage, certains garçons se retournent, elle, elle n'a d'yeux que pour Aed. La jeune fille ne saurait dire ce qu'elle apprécie le plus chez le jeune homme, sa gentillesse, son charme ou son intelligence. À son contact, Isis découvre le monde qui l'entoure avec un regard moins naïf, plus proche de la réalité. Dans les longs échanges qu'elle a avec le jeune homme, les débats d'idées et autres discussion, elle se sent enfin prise au sérieux. Elle partage avec lui l'amour de la mer, bien qu'elle n'aspire pas plus que cela à faire carrière dans le domaine. Ce qui l'attire dans le fleuve, c'est son côté inéluctable, impardonnable. Sans fin, cette eau s'écoule, pour se jeter dans l'immense étendue qui borde Isle. Lorsque l'eau se déchaîne en causant des inondations ou des naufrages, il n'y a rien qui semble pouvoir l'arrêter, du moins, pas de la force des humains. La mer, c'est le symbole de la liberté par excellence pour Isis qui rêve parfois de s'en aller loin des contraintes de la vie en haute société. Si elle apprécie de fréquenter ce milieu, elle aime tout autant se promener, explorer des recoins qu'elle n'a jamais vu et espère un jour pouvoir faire le tour d'Isle.

    Enfin, il reste la question de son métier qui doucement, se profile à l'horizon. il y aura l'entraînement militaire, bien sûr, dont elle ne sait pas ce qu'elle pourra tirer. La danse pas plus que la chasse ne l'ont réellement attirée. Si elle a été formée à des rudiments de chasse, dans cette ville en effet, ils ne lui servent pas à grand chose. La danse, c'est autre chose. Elle a toujours profondément admiré sa mère en train de danser et la passion qui l'anime dans ces moments-là sans jamais ressentir elle-même la moindre attirance pour ce métier. C'est dans ces occasions qu'elle se rend compte avec d'autant plus d'acuité de la distance qui la sépare de sa mère. L'incertitude quant à son avenir inquiète beaucoup Isis qui a peur de décevoir ses parents. Si la plupart du temps, elle est très sûre d'elle et de ses opinions comme seuls les jeunes de seize ans peuvent l'être, lorsqu'on lui parle de son avenir, la jeune fille grogne et change peu subtilement le sujet de conversation. Il est difficile pour une Olarile d'avouer à seize qu'elle ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Un peu perdue dans la masse de connaissances qu'elle a reçue dès son plus jeune âge (elle est capable de lire et écrire comme tous les Olarils de son âge alors que c'était un fait rare dans la génération de ses parents), la jeune fille ne sait pas très bien vers quoi ou qui se tourner pour mieux choisir son avenir.

    Sa mère souhaite lui laisser le choix de son futur métier, ayant trop souffert de l'étroitesse d'esprit des Olarils dans ce domaine. Pour cette raison, elle ne met aucune pression sur sa fille, souhaitant qu'elle soit libre de suivre ses envies. Paradoxalement, cela donne à Isis le sentiment d'être abandonnée et de ne pas compter pour sa mère. Quand elle pense à son avenir, Isis s'imagine tantôt rendre le monde meilleur et plus égalitaire, et pour cela, rêve de devenir une conseillère efficace, voire de réformer complètement le système politique ilédor ; tantôt, elle se morfond sur son absence d'avenir et ne voit qu'une solution : la fuite. Et puis, il y a tous les autres métiers, entre les deux, qu'elle a envisagés : pirate, préceptrice ou enseignante, prévôt, actrice, cantatrice, commerçante, etc. En tant qu'Hirune cependant, cette dernière proposition ne l'agrée guère, quelle défaite ce serait de choisir le métier de son père plutôt que celui de sa mère. La bonne nouvelle, dans tout cela, c'est qu'au fond, tout est possible !
  • Jusqu'à nos Jours -


  • Position face aux évènements politiques : Vu son jeune âge, Isis, pour le moment, se contente de suivre la position de ses parents. Si elle se rend compte de l'existence d'inégalités, d'injustices et d'un régime peut-être trop fort, elle ne se sent pas affectée ou concernée. Depuis qu'elle est en contact avec Aed cependant, son opinion est doucement en train d'évoluer au fur et à mesure qu'il lui ouvre les yeux sur le monde.

    En ce qui concerne Therdone et la prophétie, Isis n'y croit pas. Éduquée par sa mère dans une haine viscérale de Therdorus, elle ne voit en lui qu'un imposteur qui profite de la naïveté des gens. Les dieux olarils, forcément, elle ne peut y croire non plus, mais ils font parties des traditions familiale. Elle jure donc par Bakarne bien que la signification de ce nom n'ait pas de sens pour elle.
  • Relations Sociales particulières :

    • Luminara Hirune : Sa mère, à qui elle voue une grande admiration et avec qui pourtant, elle ne parvient pas vraiment à s'entendre. Incapables de communiquer l'une avec l'autre, il arrive souvent qu'elles soient en conflit. Isis, depuis quelques années, blâme sa mère pour la moindre chose qui ne va pas dans sa vie, comme si Luminara était responsable de tout.
    • Amiguel Garthésia/Hirune : Son père, son idole de petite fille, celui qui a partagé ses jeux, qui lui a enseigné beaucoup de choses et à qui elle doit son caractère manipulateur. Si elle a parfois tendance à le trouver envahissant, elle adore savoir qu'il sera toujours là pour elle bien qu'ils se soient éloignés l'un de l'autre cs dernières années.
    • Lysandre Hirune : La cousine de sa mère, celle qui lui a enseigné tout ce qu'elle sait de la chasse et une grand nombre de traditions olariles et Hirune. Isis l'apprécie beaucoup, d'autant que celle-ci est sa marraine même si elle a parfois tendance à la trouver un peu bouseuse. En tout cas, elle est immensément fière de porter son prénom, au moins en partie, parce qu'après tout, Lysandre reste une puissante parmi les Olarils.
    • Sorastrata Hirune : Son arrière-grand-mère, la voix de la sagesse. Elle lui a tout enseigné de ce qu'elle sait sur Arestim et les traditions olariles. Isis a pour elle beaucoup d'affection et est immensément fière de porter en partie son prénom.
    • Hésione Hirune : Depuis toutes petites, ces deux-là sont toujours fourrées ensembles. Hésione est de quelques mois l'aînée d'Isis, mais elles ont grandi ensemble. Toujours prêtes à faire les quatre cent coups, elles ont été des pirates de la rue, affronté mille peurs dans les bois, se sont poursuivies dans les champs ensoleillés, et ont donné beaucoup de fil à retordre à leurs parents. (suite voir avec Hésione).
    • Aed Pélégon : Rencontré lors de ses vagabondages en ville, Aed est rapidement devenu une des personnes les plus importantes dans la vie d'Isis. Entre eux, il y a une compréhension mutuelle malgré la barrière sociale qui les sépare. Amoureuse de lui depuis le premier regard, elle s'est employée à le faire tomber dans ses filets, ce qui semble sur le point d'aboutir.


  • Équipement et possessions : Isis, à part ses vêtements et tout ce qui se trouve dans sa chambre ne possède pas grand chose à proprement parler. Cadeau de sa mère, elle possède cependant un petit couteau pour la chasse qu'elle porte à la ceinture, dans un étui en cuir finement décoré. Elle le porte tout le temps sur elle, même lors de réceptions officielles avec ses parents, trouvant bien pratique d'avoir l'ustensile sur elle.
  • Animal de Compagnie : Elle possède un chat, un vieux matou grincheux qui crache sur quiconque n'est pas elle. Elle l'a recueilli alors qu'elle n'avait que 5 ans. Depuis, l'animal rôde dans la maison et le quartier, effrayant les autres enfants et mangeant toute souris se trouvant à sa portée pour le plus grand ravissement des adultes. Il répond au doux nom de Bat, diminutif de bâtard...


  • Pistes de Développement pour votre personnage : S'engager pour les causes qui lui sont chères, arrêter d'être une spectatrice de ce monde. Et puis, évidemment, avancer dans sa vie avec Aed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysistrata Hirune
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 29
Date d'inscription : 22/12/2013

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 16 ans
Profession: -
Positionnement : Régulier
MessageSujet: Re: Lysistrata Hirune   Jeu 16 Jan - 14:43

Euh... C'est bien évidemment sous réserve de l'approbation de toutes les personnes concernées dans la fiche^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Hirune
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 6397
Age : 34
Date d'inscription : 03/01/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 42 ans
Profession: Chasseresse / Chef Olaril
Positionnement : Régulier
MessageSujet: Re: Lysistrata Hirune   Jeu 16 Jan - 19:22

Je lis ta -vos- fiche dès demain matin dans mon train ^_^





Merci Public, je fais tout ça pour vous =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dixcordes.deviantart.com/
Lysandre Hirune
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 6397
Age : 34
Date d'inscription : 03/01/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 42 ans
Profession: Chasseresse / Chef Olaril
Positionnement : Régulier
MessageSujet: Re: Lysistrata Hirune   Ven 17 Jan - 23:24

Une belle et fière Hirune, dont j'ai déjà hâte de lire l'avenir (et sa relation avec sa mère me fait tellement penser à Lysandre / Sora, j'adore ! Pauvres Hirunes... pas facile la maternité, hein ?). Tu es bien sûr validée, tu connais bien le chemin Wink

Enjoy \o/





Merci Public, je fais tout ça pour vous =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dixcordes.deviantart.com/
Liiken Aryassat
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 3028
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2009

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 45 ans
Profession: Marqueteuse
Positionnement : Insoumise
MessageSujet: Re: Lysistrata Hirune   Sam 18 Jan - 9:55

Merciiiiiiii Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nydearin Hirune
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 862
Date d'inscription : 08/01/2009

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 48 ans
Profession: Guérisseur
Positionnement : Régulier
MessageSujet: Re: Lysistrata Hirune   Sam 18 Jan - 20:43

Papa n'a pas encore donné sa bénédiction Razz

Nyd'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiguel Garthesia
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 1095
Age : 52
Date d'inscription : 24/05/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 45 ans
Profession: Négociant
Positionnement : Régulier ?
MessageSujet: Re: Lysistrata Hirune   Dim 19 Jan - 10:34

Mais bon, Papa ne va pas faire le grincheux. (Même s'il va surement surveiller Aed de près... Razz)
Bon je regrette quand même de pas être plus présent, mais comme on dit, on parle rarement des bons souvenirs x) Au moins tu seras prête pour la prochaine fessée ! Very Happy

A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lysistrata Hirune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lysistrata Hirune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tables d'Olaria :: Introduction à Olaria :: ♦ Les Carnets de Recensement :: ♦ Fiches validées :: Olarils-
Sauter vers: