AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jehan Pélégon

Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan Pélégon
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26
Date d'inscription : 07/06/2011

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 7 ans
Profession: Enfant
Positionnement : Révolutionnaire
MessageSujet: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 19:15


Derrière l'Ecran, le Joueur.

    • Pseudo Thomas
    • Âge 19 ans
    • Localisation Toulouse -> Sudiste

    • Autre personnage

    • Temps consacré au net (et au forum) dans une journée Ça dépend mais je dirait au moins deux heures.
    • Comment avez-vous connu Les Tables d'Olaria ? Un annuaire de forum "Forum RPG Fantasy"
    • Quelque chose à ajouter ? Rien pour le moment... Ah si j'aime bien le fofo xD



Devant Vous, le Personnage.


  • Prénom : Jehan
  • Nom : Pélégon
  • Âge : 7 ans (Quasiment toutes mes dents, maman a dit "brosse bien tes dents")
  • Sexe : Masculin
  • Famille : Pélégon paternel et Aryassat maternel.
  • Profession ou métier : Enfant, enseignement interrompu...

  • Positionnement : Révolutionnaire (Maman dit : "Lysandre est notre seul espoir")

  • Taille 127 cm
  • Poids 27 kg

  • Description physique détaillée

    Jehan est un garçon qui ne passe pas inaperçu, ou plutôt qui ne passait pas inaperçu, là-bas, autrefois, au village, il y était considéré comme un petit garçon originale, les blondinets n'étant pas monnaie courante. Maintenant que la petite famille est installée dans cette grande cité, il n'est plus aussi spécial. Il ressemble même beaucoup aux gens peuplant la puissante ville et contrairement à ses compatriotes il n'arbore pas cette peau façonné par la vie campagnarde, plus bronzé que buriné par le soleil il passerait presque pour un Ilédor. Petit même pour son âge le garçon s'est toujours efforcé de se tenir bien droit pour compenser cette particularité dont il est très peu fière, il est loin des typé gamins Olaril qu'étaient les anciens chefs du village. Avant, dans son ancienne vie, tous les enfants de son âge, ou peu s'en fallait, le dépassé en taille comme en largeur d'épaule. Une enfance de chenapan à la campagne avait fait de lui un gringalet très peu taillé pour les travaux de forces. Connaissant les talent de sa mère il avait toujours été de notoriété publique qu'il en deviendrait l'élève ainsi il n'avait pas été concerné par les railleries des autres gosses malgré sa silhouette. Depuis qu'ils s'étaient établis dans la capitale, le jeune garçon insistait auprès de sa mère pour garder ses cheveux mi-long, copiant à sa façon et à petit frais la mode Ilédor masculine.

    A Arestim Jehan avait l'habitude d'attirer les regards, de profiter d'une allure différente de ses camarades de jeux, il aimait voir briller dans les yeux des jeunes filles cette lueur qu'il n'identifiait pas à cette époque. Son charisme, malgré sa petite taille avait fait de lui le chef d'une petite bande de garnement, tous plus courageux et hardis les uns que les autres. Ici, à Edor Adeï il n'attire plus les regards, même les plus curieux des Ilédors le prennent pour l'un des leurs au premier regard, les yeux des filles ne brillent plus, ou alors très rarement et son charisme naturel est depuis un petit moment jeté aux oubliettes, d'ailleurs les membres de sa bande sont tous occupés à perpétuer la tradition de transmission des savoirs pour venir s'amuser avec lui.

    Etant le fils de sa mère, Jehan avait depuis toujours été éduqué selon les principe de cette forte tête, le maintient de son hygiène était une des règles inviolables à la maison. Se laver souvent, s'habiller de vêtement propres et même les brossages de dents inlassables après chaque repas et même avant de se coucher. Quel plaie ! Habitué à une vie simple et fonctionnelle, il n'y avait dans sa garde-robes que de simples tenues pratiques et maintenue propres, bien que rapiécées de toute part, la plupart n'ayant pas tenues face aux jeux du garnement. Mais cela aussi avait changé depuis la Grande Exode. En effet, le travail très apprécié de la matriarche avait permis petit à petit d'obtenir pour chaque enfant de la fratrie des vêtements neufs, esthétiques et de meilleur factures. Bien que loin de l'apparat de la grande noblesse Jehan était très heureux de cette amélioration, quelques couleurs apparaissaient même sur ses habits

  • Particularité physique notable Aucune, à part peu-être quelques bleu et cicatrice présent chez tous petit garçon de son age.

  • Description psychologique détaillée

    Jehan au contraire de la majorité de son peuple, n'a jamais vraiment été emballé par la perspective de reprendre le métier de ses parents et en un sens il eu bien de la chance dans cette histoire d'Exode. Au village il était un garçon apprécié par ses camarades autant que par les adultes, quelques choses chez lui leurs disaient d'aimer ce gosse et il en profitait bien. Tout comme sa mère, ses tantes et son oncle, il perpétua la tradition de bêtises. Élevé dans la joie, il la transmettait naturellement à son entourage, le sourire quasiment toujours aux lèvres. Blagueur et joueur il lui arrivait, au grand malheurs de ses parents, d'en oublier ses corvées pour se consacrer à ses "obligations" de chef de bande. Cette enfance passée à déléguer ses tâches aux petits frères et soeur et à leader son équipe de courageux chevalier le rendit peu-être un peu moins enclin au labeur. Loin, très loin d'être faignant, le petit garçon préfère pourtant ne pas avoir à se "salir les mains", quand on est aîné ça peu vite devenir une habitude..

    Ayant hérité en plus du caractère de famille, le jeune Jehan et une forte tête. Pas facile de lui faire faire quoi que ce soit, sauf bien-sur si l'on s'appelle Liiken est que l'on a un tempérament plus trempé que lui. Jehan n'est pas un idiot et il sait très bien quand une joute verbale est perdue, aussi devient-il un vrai petit ange dès que la figure maternel se trouve dans les parages.

    Pour le reste le petit est un garçon facile à vivre, tout comme son père il écoute avant de parler, il regarde avant de se lancer et surtout. Il sourit. Son éducation veut qu'il soit un gamin plutôt attentionné, quand il n'est pas entouré de ses anciens acolytes, il aime faire plaisir, soulager. il a cela dans l'âme et peu-être que si les choses s'étaient passé différemment il aurait tenté d'apprendre à soigner. En effet il ne supporte pas, tout comme ses congénère, de voir la pauvreté dans laquelle certain Ilédor vivent, à cause de la "noblesse" d'autre. Dans sa petite tête il était imaginable qu'une personne meurt de faim et surtout pas à cause d'une autre. Au village quand un champ n'avait pas donné assez de résulta pour une famille, les voisins se réunissaient pour apporter leur aide. Et c'était très bien comme ça. Naïf comme le sont les enfants, il ne comprenait pas encore à quoi servait la "monnaie" dons parlaient les gens dans cette cité.

    La seule ombre au tableau, hormis les gens qu'ils avaient laissé au village et le voyage lui-même, été la mort de sa petite soeur. Etant le seul de la fratrie à être assez âgé pour comprendre cela, il avait été profondément choqué par cette mort. La vie lui été apparut moins belle dès l'instant de la catastrophe, il avait ensuite connue la tristesse en pleurant les morts, le désespoirs de l'inactivité des Olarils, puis la terreur pendant le voyage et enfin la torpeur de découvrir que les dieux... n'étaient finalement pas des dieux. Cette successions d'évènement, de sentiment avait fait de lui un petit garçon un peu différent d'avant. Tout connaitre de la vie et de la mort était largement incomparable avec tout expérimenter en seulement quelques semaines. L'impacte était énorme et même s'il retrouvait peu à peu sa stabilité toute relative, il en garderait les marques.

  • Particularité psychologique notable Le sourire qui décore la plupart du temps sa frimousse joyeuse.

  • Connaissances, Savoirs, Capacités Jehan ne sais presque rien, mais pourtant bien plus que certain adulte de cette cité. Il connait la vie, mais ne sais rien d'autre que les enseignements prodigués par ses parents. Il connait les rudiments de l'écriture et de la lecture partiellement dérivé du langage Ilédor, qu'il pense être un "Code" a utiliser avec son ami Cahrin.

  • Enfance au village

    Le village était comme un paradis pour Jehan tous s'y passait comme il le voulait, ou presque, les gens étaient gentils, la vie pas trop dure malgré les corvées ininterrompu, confiée par sa mère intraitable. Il avait même sa propre troupe d'acolyte. Lui et ses amis déclarant la "chasse" et la troupe de l'Est y incarnait les monstres d'Umber, ses hommes à lui était les plus courageux du monde, d'ailleurs il avait la chance d'avoir sous ses ordres les meilleurs trappeurs du pays et même un chasseresse ! La bande à Jehan comme ils aimaient se faire appeler. Ah et que dire de la belle Ellia dont il assurait la protection, elle était si jolie. A chaque fois qu'il la regardait dans les yeux, il ne savait trop comment, ni pourquoi, une espèce de chaleur lui montait au visage. Elle était sa "promise". Oui il se marierait avec elle si Filhakan le veut. Et puis comme de toute façon il aurait une belle maison et plein de nourriture, pourquoi refuserait-elle, d'être avec le blondinet ?

    Plusieurs fois ses parents tentèrent vainement de l'intéresser à leurs travaux respectifs et même s'il appréciait les décorations des meubles de sa mère, il n'avait jamais eu le dé-clique dont-elle lui avait parlé. D'autre personnes tentèrent de lui montrer leurs métiers à la demande des parents de plus en plus inquiet. Bientôt ça devint un défi pour les villageois, tous cherchant à lui inculquer leurs flammes sans succès. La seule chose qui l'eu jamais réellement fascinait était l'aptitude des prêtre à guérir les blessures. Trop agité pour aimer la religion et bien qu'il vouait aux dieux un culte normale, il ne se sentait pas l'âme à leurs confier sa vie. La question qu'il représentait fut bientôt oubliée quand l'heure de la Catastrophe vint.

  • Lors des Feux de la Gérax

    A l'époque tragique de la Catastrophe, Jehan avait été convié par un pécheur à apprendre les rudiments du métier. La rumeur de son incapacité à trouver sa voix avait fait le tour du village et son père avaient accepté sans trop de mal, la demande du gars voulant relever le défi. Surement résultat d'un paris autour d'une boisson alcoolisée. La vie "à bord" comme il disait, avait tout de suite déplus au gamin qui soufrait d'un intense "mal de mer" et à peine eu t-il le temps de manier les filets de pèches qu'il s'y emmêla comme les proie habituels du gaillard mais ce ne fut pas le seul incident de cette journée en mer. Il dut monté dans les gréements pour manipuler la voile en manquant de peu de tomber à l'eau, il manipula un instant le gouvernail et précipita l'embarcation droit sur les récifs, la carte ne lui évoquait rien qu'une intense migraine et même dormir sur le bateau avait été une corvée. Furieux et les larmes aux yeux après cette journée éprouvante et inutile il avait sans mots dire quitté l'embarcation à la nage pour retrouver le sol bien stable de la rive à quelques mètres de là. Levant les yeux au ciel pour oublier sa frustration et laisser s'apaisait la colère, il avait aperçu l'énorme colonne de fumée que crachait dans sa fureur la Gerax. Pris d'un intense tremblement il s'était laissé tombé à genoux dans le sable. Les anciens parlait parfois de nuage de fumée pour apeurer les enfants pas sages, mais rien dans leurs histoires ne ressemblaient à cette colère divine. Il avait du être extrêmement méchant pour énerver les cieux. Était-ce de sa faute ? Pour ne pas avoir trouvé son métier à son âge ? Pour avoir refusé la succession traditionnelle ? Aussi incroyable et terrifiant cela soit-il, c'était la seule solution possible.

    le pécheur dans tous ses états découvrit le petit garçon évanouis sur le sable, les larmes aux yeux. Le gaillard pris délicatement l'enfant dans ses bras désireux de ramener le petit dans les bars de sa mère et de retrouver sa propre progéniture. Lui aussi était au bord des larmes, surtout quand il découvrit l'état du village après la retombé de débris. Sa maison ainsi que celle du petit Pélégon avait été épargnées par la tragédie, mais partout dans le chaos qu'était devenu le village, des cris d'horreur et de désespoirs retentissaient. Le gars rendis à sa mère l'enfant au bord de l'inconscience avant de se précipiter vers sa propre famille.

    La petite famille réunit se présenta aux funérailles communes pleurant leurs parents plus ou moins proches et même les autres victimes. Personne n'avait mérité cette horreur avait assuré la maman, rendant à Jehan un peu de ses couleurs.

  • Pourquoi êtes-vous parti vers la Gérax avec le Convoi ?

    il n'y avait plus rien au village que mort, désespoir et peur. L'endroit de paix, le petit paradis de Jehan avait disparu. Il avait même perdu des membres de sa bande qui avait combattu vaillamment jusqu'à la fin. Papa l'avait bien dit. Tout le monde savait qu'il ne fallait plus rien attendre du village et même si le blondinet était triste de quitter sa terre natale, il n'avait pas vraiment eu d'avenir ici. Sa vie avait jusque là était un paisible repos. Aujourd'hui ils partaient vers l'inconnu et au fond combien de fois, lui et ses amis en avait-il rêver ? Il se devait pour les enfants morts de réaliser leurs rêves. Il visiterait le Pays des Dieux ! Et puis de toute façon maman et papa y allaient alors que faire d'autre ? Lui un des rares chanceux à ne pas avoir perdue trop d'être chère !

  • Enfance en ville

    Alors que ses parents se sont installés dans cette ville que l'on ne croyait pas existante, dans ce pays que l'on pensait appartenir aux dieux, Jehan entamait une nouvelle vie. Ses parents, ses proches et les autres avaient oublié le problème de carrière du jeune garçon, mais ce dernier, dans une ville inconnue et après tant d'évènement tragique se raccrochait à cette idée rassurante puisqu'elle appartenait à une époque paisible. "Qu'allait-il faire de sa vie ?" La nouvelle cité offrait de nouvelles possibilités, tellement de métiers qu'il ne pouvait les compter sur les doigts de ses deux mains.

    Des gens excessivement riches vivait à quelques lieux de gens trop pauvres pour se nourrir convenablement. De grandes villas pouvant contenir une bonne partie du village, abritaient une seule famille quand d'autre se partageaient une simple demeure (pourtant plus grande et plus élaborés que les maisons au village). Un enfant comme Jehan, aussi ouvert soit-il ne pouvait comprendre aussi rapidement, pourquoi ces gens avaient choisi cette vie ? Il lui fallut un petit moment pour savoir, pour comprendre et pour détester ce système. La cité ne lui avait pas fait cet effet, il commençait même à aimer la vie de citadin. Il avait fait ami-ami avec des gosses de la rue, partageant les farces qu'ils faisaient aux commerçant, sans douter un instant que cette bande finirait par rendre leurs denrées aux négociants. Il avait même rencontré un noble. Cahrin était un fils de riches marchands, s'ennuyant de la liberté qu'il avait perdue en suivant ses parents à la capitale. Il parlait souvent d'une grande maison dans sa campagne, avec un étant et une forêt. Parfois même il tenté d'enseigner d'étrange symbole à Jehan lors d'un jeu qu'il appelait "école". Il disait obtenir ces informations d'un "instructeur" qui n'était selon lui, pas un Chef de village. Impossible, seul le Chef apprend ces choses. Quoiqu'il en soit Jehan jouait le jeu et ils avaient même tout deux appris ce qu'ils appelaient leurs "langage codé". L'Olaril était censé pouvoir ainsi "écrire" à son ami quand le fils de marchand quitterait la cité.

  • Position face aux événements politiques

    Le jeune garçon n'a pas de réelle avis sur la question, il est persuadé que les Olarlis peuvent apporter leur aide aux gens dans le besoins. il suis sa mère bien évidement et Lysandre puisqu’elle semblait tout comme lui ne pas aimer voir les gens mourir de faim et puis après tout elle parlait bien, elle savait lire et écrire et en plus elle avait été une des Chasseresses.

  • Relations Sociales particulières Le garçon ne déteste personne, il aime la vie et les gens. Sa maman Liiken, son papa Erwan et ses frères et soeur qu'il adore plus que tout, les circonstances lui ayant enseignées ce sens de la famille. Un ami, le meilleur qu'il eu jamais eu et dont il ne connait quasiment que le nom, Cahrin, fils d'un riche marchant et habitant d'une autre ville que la capitale. Ellia, la belle Ellia, perdue de vue depuis l'Exode.

  • Équipement et possessions Jehan ne possède rien hormis le cadeau que lui avait fait la belle Ellia à l'époque des beaux jours. Un petit couteaux qu'elle avait aider à confectionner grâce aux conseils de son père.

  • Animal de Compagnie Aucun, bien que son caractère le pousse à tenter d'apprivoiser à peu près tous ceux qu'il rencontre, il n'y est pourtant jamais arrivé.

  • Pistes de Développement pour votre personnage

    Jehan est animé par une envie de faire plaisir qui depuis son arrivée à Edor Adeï est devenu bien plus présente et violente. Il désire trouver sa voix, son métier, ce qui fera sa vie dans le futur et cela en essayant d'en apprendre plus sur les Ilédor qu'il ne connait pas encore assez. Il veut que les siens trouvent la paix et espère comme un rêve, créer le même paradis qu'était Arestim Dominae. Il veut réconforter papa et maman pour la perte de sa soeur. Il veut que plus de gens le voient. Il veut retrouver dans les yeux des filles cette lueur étrange. Il veut avoir comme avant sa petite bande à lui.


Dernière édition par Jehan Pélégon le Mar 7 Juin - 21:20, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan Pélégon
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26
Date d'inscription : 07/06/2011

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 7 ans
Profession: Enfant
Positionnement : Révolutionnaire
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 19:18

Voila ! cheerleader

J'me suis permis de changer un ou deux titres dans l'histoire pour que ca colle à un enfant caramel

Et désolé pour le double post *héhé*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liiken Aryassat
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 3028
Age : 30
Date d'inscription : 15/03/2009

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 45 ans
Profession: Marqueteuse
Positionnement : Insoumise
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 19:45

Alors Very Happy

D'abord, je suis vraiment fan de mon fils I love you T'as vraiment bien saisi le caractère de Liiken et la discipline qu'elle impose à ses enfants tout en les adorant. Tu as fait de Jehan un petit garçon super attachant, et c'est trop bien.

Quelques petites choses tout de même. J'ai pas mis ma fiche à jour, donc c'est de ma faute, mais depuis les feux de la Gérax, Liiken est devenue pro-Lysandre, d'où le fait qu'elle a rejoint la révolution après. Elle a sans doute tenté d'expliquer à son fils pourquoi, mais il a sans doute pas tout compris Razz

J'ai un petit soucis de cohérence avec l'histoire du pécheur, parce que dans ce que j'ai écrit des feux de la Gérax, elle avait laissé ses enfants avec Erwan et les a retrouvé après le sauvetage d'Alia. Ton histoire ne colle donc pas tout à fait à la mienne. Plutôt que de supprimer ce passage, je te propose de le garder, mais de le terminer différemment de façon à ce qu'il colle au récit que j'ai fait. Par exemple, ça pourrait s'être passé un jour avant.

Un petit soucis de terminologie, tu dis qu'ils jouait au chevalier avec sa petite bande. Les Olarils ne se battaient pas, ils n'avaient pas d'armée et pas d'ennemis, donc pas de chevaliers. Par contre, tu peux garder l'idée des chasseresses et dire par exemple que l'autre bande, ce sont les animaux What a Face

Enfin, dernier point, pas mal de faute que je sais pas très bien si c'est de frappe ou d'orthographe, c'est assez insolite Razz Dans la description physique par exemple, quelle plait, c'est plutôt quelle plaie. Y en a plusieurs comme ça Razz Du coup, une petite relecture serait la bienvenue, pour que ta fiche soit parfaite Very Happy

Et parce que je suis un peu maniaque, dans l'histoire, ce serait plus logique de mettre l'exode avant la vie en ville, puisque c'est l'ordre chronologique Razz Et s'il est parti, c'est aussi parce qu'il avait pas le choix What a Face Ses parents allaient pas le laisser derrière, Liiken aurait égorgé celui qui essayait de t'empêcher de partir Razz

Voilà voilà, si t'as des questions, hésite pas hein Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan Pélégon
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26
Date d'inscription : 07/06/2011

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 7 ans
Profession: Enfant
Positionnement : Révolutionnaire
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 19:48

Okay je fait les modif's je corrige et je te prévient xD

Merci d'être fan de moi maman ! Calin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Hirune
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 6397
Age : 34
Date d'inscription : 03/01/2008

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 42 ans
Profession: Chasseresse / Chef Olaril
Positionnement : Régulier
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 19:53

Coucou =)
Belle fiche, rédigée en un temps record dis-moi !

Il faudrait juste que tu te relises un coup, pour éliminer des fautes d'inattention qui peuvent être effacées facilement, car il y en a un peu quand même Wink

Par contre (et d'ailleurs il faut que je le modifie dans la fiche-type ><) le Positionnement désormais, est surtout de savoir si ton ptit gars est Conservateurs, Dissident ou Révolutionnaire. Je suppose qu'il doit suivre sa môman, donc Révolutionnaire (surtout s'il pense que le système actuel est injuste envers les pauvres etc...).

Pour la "position face aux événements politiques", là également, il s'agit surtout de la Politique d'Edor Adeï désormais. Vois donc pour éditer et ajouter ces éléments-là =)

Si non chapeau, l'univers est très bien compris, c'est terriblement enthousiasmant Razz Razz Razz !!

EDIT :
Liiken a posté en même temps que moi, peut-être qu'on se répète XD





Merci Public, je fais tout ça pour vous =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dixcordes.deviantart.com/
Jehan Pélégon
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26
Date d'inscription : 07/06/2011

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 7 ans
Profession: Enfant
Positionnement : Révolutionnaire
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 20:27

C'est pas grave t'inquiète !

Voila je pense avoir tout corrigé ! fight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liiken Aryassat
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 3028
Age : 30
Date d'inscription : 15/03/2009

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 45 ans
Profession: Marqueteuse
Positionnement : Insoumise
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 21:08

Il reste encore quelques fautes d'orthographe et/ou de frappe, mais rien de bien grave Razz

Par contre, t'as pas changé pour les chevaliers et pour l'histoire du pêcheur. Et t'as mis deux fois le paragraphe sur le pourquoi il est parti avec le convoi Razz

Pour la position de Lysandre, elle n'a plus tellement d'importance en fait. Ce qui compte surtout, c'est se positionner par rapport à la prophétie qui dit que ce sont des Olarils qui doivent monter sur le trône. Ceux qui adhèrent au mouvement révolutionnaire adhère à l'idée de faire gouverner la cité par Arngrim, celui qui a dirigé le convoi. Les autres sont soit conservateurs, il veulent garder les choses telles qu'elles sont. Les dissidents se réunissent derrière la figure de l'Al-Faret (Elandor Arlanii, l'ancien Gardan Edorta, supposé mort), ils veulent un gouvernement plus juste, mais pas de réformes aussi profondes que les révolutionnaires. C'est plus clair ? Razz


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan Pélégon
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26
Date d'inscription : 07/06/2011

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 7 ans
Profession: Enfant
Positionnement : Révolutionnaire
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 21:21

Voila, hum pour le pécheur j'ai juste fait en sorte que la journée en mer commence juste après ton départ, et finisse à peine avant ton retour.

Les chevaliers ont été changés en chasseurs xD (J'lai avaient oublié ceux là ^^ )

La position j'ai légèrement changé mais pas trop puisque globalement, étant un petit il suis sa maman et les personnes qu'il admire ou qui penses comme lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liiken Aryassat
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 3028
Age : 30
Date d'inscription : 15/03/2009

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 45 ans
Profession: Marqueteuse
Positionnement : Insoumise
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 21:27

Hé bien, dans ce cas, je ne vois plus aucune raison de ne pas le faire, tu es par conséquent

Validé


N'oublie pas de générer ton carnet, de faire ton parchemin et ton inventaire. Tu as le droit de rp désormais Very Happy Et ta maman serait ravie de faire causette avec son fils adoré Razz


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan Pélégon
Olaril
Olaril
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 26
Date d'inscription : 07/06/2011

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 7 ans
Profession: Enfant
Positionnement : Révolutionnaire
MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   Mar 7 Juin - 21:33

Merci ! *héhé*

cheerleader cheerleader yaiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jehan Pélégon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jehan Pélégon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon blog à figurines
» Jehan Von Himeln
» Hannabelle Jehan :)
» Gentleman VS Donzelle [PV : Hannabelle Jehan]
» Jehan de Grissol (Japy) - Voie de l'Armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tables d'Olaria :: Introduction à Olaria :: ♦ Les Carnets de Recensement :: ♦ Fiches validées :: Olarils-
Sauter vers: