AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la porte

Aller en bas 
AuteurMessage
Beltxior Olarii
Ilédor
Ilédor
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 36
Date d'inscription : 13/11/2010

.:: Le Carnet ::.
Âge du Personnage: 43
Profession: Meneur révolutionnaire
Positionnement : Révo'
MessageSujet: A la porte   Dim 9 Jan - 10:06

« Général... il est l'heure de se lever. »

Beltxior Olarii se leva doucement, en grognant tout ce qu'il pouvait. Le froid était piquant ce matin, bien plus désagréable que d'ordinaire. Il compta jusqu'à trois et se débarrassa brusquement de sa couverture, affrontant le froid nu comme un ver, en un corps à corps piquant. A Harfang, le froid était un véritable problème chaque hiver, la maison n'était quasiment pas chauffée, et les réveils étaient toujours horribles. Entièrement nu, il se dirigea vers la bassine d'eau et se frotta énergiquement le visage et les cheveux. L'eau en ruisselant sur son cou le fit trembler. Puis il prit carrément la bassine, alla dans un coin de sa tente, et se la renversa sur tout le corps. En poussant un rugissement, il se dépêcha d'attraper une serviette et d'enfiler des vêtements chauds. Puis il passa dans la partie publique de sa tente.

« Bonjour à tous. Nouvelles du jour? »
« Rien mon général sur le plan militaire. »


Le serviteur apporta une coupe de vin chaud que Beltxior prit avec avidité et but avec non moins d'empressement. L'alcool lui fit un bien fou et il fit clapper sa langue.

« Cela dit... c'est tout autre chose sur un plan politique. »
« Que voulez vous dire, Hannor? »
« Depuis quelques jours, nous observions des signes de festivités depuis l'extérieur des murailles et nous n'en connaissions pas la raison. »
« Oui je m'en souviens, qu'est ce que c'était? »
« Et bien, malgré la véritable faiblesse de notre réseau d'informateurs, il a été possible au vu de l'importance de la nouvelle de... »
« Qu'est ce que c'était? »


Le ton était plus grondant, plus râpeux que d'ordinaire, ce qui pourtant était un exploit. Beltxior Olarii n'était pas l'homme le plus patient d'Isle, bien exceptionnellement il soit capable de se maîtriser assez remarquablement.

« Le Gardan Edorta s'est fiancé Général. »
« En quoi les fiançailles d'un homme mort peuvent nous intéresser? »
« Il se fiance à une Olarile qui porte les héritiers de Bakarne, Général. »
« Arngrim Edorta, celui pour lequel nous nous battons tous, est le descendant de Bakarne le plus pur qui puisse exister non? »
« Non, le fils de cette Olarile est le plus direct. Et les Oracles ont bien prédit que ce serait lui qui accèderait au trône. Je suppose que les Arlanii veillent ainsi à ce que le pouvoir revienne à leur dynastie... »


Beltxior Olarii resta figée sur place, la mine basse, comme assommé. Il fit un claquement de doigt discret et le serviteur sortit. Beltxior commença à tourner autour de la tente comme un lion en cage en grognant comme un ours tout bas. Tous autour se taisaient. Le serviteur revint avec de nouveau une coupe pleine. Sans cérémonie, l'Olarii la but cul-sec et il resta en suspens une seconde... puis il rit. C'était un rire bas, grondant, désagréable à priori.

« Est ce que par hasard nous serions en train de craindre un enfant à naître? Ce siège ne durera pas quinze ans, et les Arlanii ne peuvent plus gagner. D'une façon ou d'une autre, l'héritier nous reviendra. Alors, préoccupons nous plutôt de comment faire tomber la ville entre nos mains... »

Un silence encore plus accablant se fit.

« Pas de nouvelles idées depuis hier? Bon et bien retournez à vos occupations, et dites bien ceci à chacun de vos hommes: ces fiançailles ne changent rien à la légitimité de notre combat, ni à la difficulté de celui ci. Elles ne servent qu'à rassurer les Arlanii et leur donner une fausse impression d'impunité. »

Ils s'inclinèrent et partirent en chuchotant tous tout bas les uns aux autres. Beltxior poussa un soupir de soulagement lorsqu'il fut à peu près seul. Enfin presque...

« Morden, demande à Rhésa de me rejoindre. »
« Elle est indisposée aujourd'hui, Général. »
« Oh... et bien, Anéra alors. »
« Bien Général. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la porte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» Tournoi Champion Eternel (Paris 14, Porte d'Orléans)
» Une porte pour la douche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tables d'Olaria :: Introduction à Olaria :: ♦ Les chemins de la vérité :: - Arestim Dominae-
Sauter vers: